AF 447 : cinq familles obtiennent réparation

le
0
La compagnie est condamnée à indemniser des victimes. La responsabilité d'Airbus n'est pas reconnue.

C'est la première condamnation d'Air France dans l'Hexagone dans le cadre de l'accident du vol AF 447. Le tribunal de grande instance de Toulouse a condamné mardi en référé la compagnie à verser des indemnités à plusieurs familles de victimes du Rio-Paris du 1er juin 2009. Celles-ci n'avaient jusqu'ici perçu que 16.500 euros de la part d'Axa, l'assureur d'Air France. Elles vont recevoir 126.000 euros, à titre de provision, en accord avec la convention de Montréal qui régit les catastrophes aériennes.

«Cette condamnation marque la fin d'une injustice, explique l'avocat d'une famille. Les sommes dues aux familles de victimes étaient restées jusqu'ici dans les fonds de placement des assureurs ». Cette première condamnation en faveur de cinq familles pourrait inciter d'autres victimes du vol AF447 à leur emboîter le pas. Pour l'instant, la majorité des familles est en négociation avec l'assureur d'Air France pour convenir d'une indemnisation forfait

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant