AF 447: Airbus mis hors de cause

le
0
INFO LE FIGARO - Selon nos informations, les premiers éléments émanant des boîtes noires orientent les enquêteurs vers une erreur de l'équipage d'Air France.

Les boites noires ont vite parlé. Selon des sources au gouvernement et des proches de l'enquête interrogées par Le Figaro, les premiers éléments extraits des boites noires mettraient Airbus hors de cause dans le drame qui a couté la vie à 228 passagers le 1er juin 2009.

Les enquêteurs du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) ont pu exploiter dès ce week-end les données du Data Flight Recorder (DFDR), l'une des deux boites noires, qui a enregistré les paramètres du vol et en conclure assez rapidement que l'Airbus A 330 était hors de cause. Le travail du BEA va maintenant consister à déterminer ce qui s'est passé dans le cockpit, et si les erreurs commises sont de la responsabilité de l'équipage ou de celle d'Air France, notamment du fait des procédures de sécurité imposée par la compagnie. Pour cela, les enquêteurs disposent de deux sources d'informations: le DFDR qui indique également les actions de l'équipage dans le cockpit ainsi que le Cockpit Voice Recorde

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant