AF 447 : Air France pointe du doigt Airbus et Thales

le
0
Un an et demi après la catastrophe du vol AF 447 Rio-Paris, la France a annoncé jeudi une nouvelle phase de recherches de l'épave du vol Paris-Rio, dont le crash en mer avait fait 228 victimes.

Un an et demi après la catastrophe du vol AF 447 Rio-Paris, la France a annoncé jeudi une nouvelle phase de recherches de l'épave alors qu'un rapport remis par Air France à la justice met indirectement en cause Airbus et Thales, fabricant des sondes de vitesse défectueuses. «La quatrième phase de recherche en mer devrait commencer en février 2011», selon un communiqué du ministère des Transports. «Cette campagne de localisation fera appel aux meilleurs équipements disponibles actuellement», a assuré le nouveau secrétaire d'État aux Transports Thierry Mariani qui recevra lundi les associations françaises des familles de victimes.

L'Airbus A330 de la compagnie française s'était abîmé en mer le 1er juin 2009 avec à son bord 228 personnes, dont aucune n'a survécu. Seuls 3 % de l'avion et une cinquantaine de corps ont été repêchés. Les boîtes noires, enregistrant les paramètres de vols et les conversations des pilotes qui permettraient d'expliquer l'origine de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant