Aéroport, lignes à grande vitesse... les militants contre les projets « inutiles » se coordonnent

le
0
A Bayonne, du 15 au 17 juillet, les militants européens contre les "grands projets inutiles et imposés" se sont réunis.
A Bayonne, du 15 au 17 juillet, les militants européens contre les "grands projets inutiles et imposés" se sont réunis.

A Bayonne, du 15 au 17 juillet, les associations qui luttent contre les grands projets d’infrastructure ont échangé leurs arguments et dénoncé les « mensonges » des autorités.

« Démocratie », « légitimité », ce sont sans doute les mots qui ont été les plus prononcés, les plus revendiqués, durant les rencontres contre les « grands projets inutiles et imposés », les « GPII », qui se sont déroulées à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) du 15 au 17 juillet.

Certes, la dramatique attaque terroriste qui s’est déroulée, la veille de l’ouverture du forum, le jeudi 14 juillet à Nice, a suscité émotion et sympathie pour les victimes, en ouverture de la réunion qui a réuni 150 à 200 militants européens.

Mais pas question pour autant de faire une pause dans la lutte acharnée menée contre des projets aussi variés qu’un aéroport à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), un tunnel transalpin destiné à la ligne ferroviaire Lyon-Turin, des lignes à très haute tension de l’autre côté des Pyrénées, une gare à Stuttgart ou encore des lignes à grande vitesse au nord de Londres, en Provence et au Pays basque…

« Le but du terrorisme, c’est de nous empêcher de vivre, mais on ne va pas s’autocensurer et accepter pour cela la confiscation de la démocratie avec l’état d’urgence. Si la réponse au terrorisme, c’est de nous dire de ne pas manifester, alors ils auront gagné », insiste Martine Bouchet du Collectif des associations de défense de l’environnement (Cade) du Pays basque et du sud des Landes, coorganisateur de la rencontre.

« Mensonge et décisions antidémocratiques » Pour elle, comme pour l’ensemble des participants au forum, le plus grave reste « le mensonge ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant