Aéroport de Nice : l'agent suspendu pour «radicalisation» obtient gain de cause

le
4
Aéroport de Nice : l'agent suspendu pour «radicalisation» obtient gain de cause
Aéroport de Nice : l'agent suspendu pour «radicalisation» obtient gain de cause

Bis repetita. Le tribunal administratif de Nice a invalidé vendredi un arrêté pris par le préfet des Alpes-Maritimes qui suspendait l'habilitation d'un agent de sûreté aéroportuaire de l'aéroport de Nice soupçonné de «radicalisation religieuse». «Le tribunal administratif a suspendu, pour la deuxième fois, la décision préfectorale», s'est réjoui Me Sefen Guez Guez, l'avocat du jeune homme, qui doit tenir une conférence de presse à 17h30.

«Les motifs de faits retenus par le préfet dans sa décision ne sont étayés par aucun élément factuel ou sont erronés ou ne sont pas de nature à justifier la suspension de son habilitation sur le fondement de l'article R. 213-3-1 du code de l'aviation civile», stipule l'ordonnance de la juridiction niçois. «En suspendant son habilitation, le préfet a commis une erreur manifeste d'appréciation», poursuit-elle.

L'employé travaillant pour la société sous-traitante ICTS, au service de contrôle des bagages en soute, avait contesté mardi devant le juge des référés la suspension par la préfecture de son habilitation à circuler en zone réservée de l'aéroport.

«Ça se termine bien»

Tout avait commencé le 13 novembre par un arrêté du préfet Adolphe Colrat, suspendant pour deux mois l'habilitation de cet employé âgé de 25 ans à cause d'un «certain nombre de présomptions». Ce premier arrêté, mal étayé, avait été suspendu par le tribunal administratif le 12 décembre. Mais le préfet en avait pris un second allant dans le même sens le 17 décembre.

«Nous avons agi à titre conservatoire», la police aux frontières (PAF) ayant été «avisée d'un comportement particulier de l'intéressé», avait indiqué le directeur de cabinet du préfet Jehan-Eric Winckler à l'audience mardi : le fait qu'il ne faisait pas la bise à ses collègues féminines ou encore qu'il «répondait en arabe» à certains interlocuteurs. Le jeune homme n'aurait également, selon ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • manx750 le vendredi 24 jan 2014 à 18:17

    Lisez ou relisez "le camp des saints" de Jean Raspail, roman prémonitoire et glaçant de vérité récemment republié sur l'invasion réussie de l'Europe... On y est hélas.

  • mlaure13 le vendredi 24 jan 2014 à 18:04

    A tous ces juges inconscients ou imprudents,…il ne faudra pas vous plaindre quand les bar-bus sala-fistes, viendrons vous tirer la barbe avec la charia…et rappelez-vous un dicton de nos Gds Mères…Ce n’est pas quand on a ch-ié dans les draps, qu’il faut serrer les fesses ?!...(c’est avant)…

  • M9080875 le vendredi 24 jan 2014 à 16:58

    Oui manx750 ! ET tu sembles tellement résigné qu'il ne faudra pas t'attendre à autre chose...D'un autre coté, prends position pour la défense de ta culture, et on te traitera de raciste ou d'antisémite...Un grand merci à la bonne pensée unique socialisante qui sévit depuis plus de 30 ans

  • manx750 le vendredi 24 jan 2014 à 16:44

    De toute manière, on est quasi converti !