Aéroport de Lyon : l'État pourrait céder 49,9 % de ses parts

le
11
L'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry.
L'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry.

L'aéroport de Lyon sur la piste de la privatisation. Dans un entretien donné au Progrès, le maire PS de Lyon Gérard Collomb affirme que le gouvernement envisage de privatiser partiellement l'aéroport de sa ville. Pour faire rentrer de l'argent dans les caisses de l'État, le ministère de l'Économie céderait ainsi, selon l'édile, 49,99 % sur les 60 % des parts de la société Aéroport de Lyon qu'il détient.Gérard Collomb ne s'oppose pas à une cession du capital à une société chinoise, comme cela a été le cas pour l'aéroport de Toulouse-Blagnac. "S'il ouvrait une ligne avec Shanghai ou Pékin, ça peut se discuter", assure notamment l'élu. Il précise avoir posé une "condition sine qua non" à la cession des parts de l'État lors de sa rencontre le 3 décembre avec le ministre de l'Économie Emmanuel Macron : l'ouverture de nouvelles lignes aériennes.Une décision polémiqueLa privatisation partielle de l'aéroport de Lyon, qui est le deuxième aéroport régional de France par le trafic passager avec 8,5 millions de personnes en 2013 comme le rappelle Le Figaro, suivrait donc celle de l'aéroport de Toulouse. Le ministère de l'Économie a en effet annoncé au début du mois de décembre avoir retenu l'offre d'un consortium d'investisseurs chinois pour le rachat de l'aéroport de Toulouse-Blagnac. La décision avait fait polémique auprès de certains élus locaux.Bercy assure que l'ouverture du capital de certaines entreprises...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • domin288 le vendredi 12 déc 2014 à 14:00

    "un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas la victime. Il est complice. " George Orwell.

  • mlemonn4 le vendredi 12 déc 2014 à 13:54

    La France est en faillitte; elle est à vendre dans tous ses compartiments par l'Etat et des collectivités locales; les finances publiques sont dans un état catastrophique en raison de la très mauvaise gestion politique depuis 40 ans, de malversations, d'abus de biens publics, de prises illégalles d'intérêt à répétition ect.. ils n'ont plus le choix. Nous serons rachetés progressivement par les Chinois, les Arabes.. et puis l'histoire se répètera! Politicard, nous ne vous oublierons pas!

  • fquiroga le vendredi 12 déc 2014 à 08:45

    Avec toute la pression fiscale (difficile à augmenter sans risquer une revolution), il faut bien que nos politiques trouvent le moyen de continuer à vivre sur la bête......

  • abacchia le vendredi 12 déc 2014 à 07:48

    Les Français investissent et ont investi dans l'immobilier, parce que c'est là que la fiscalité décidée par notre "élite" politique leur disait d'aller. Maintenant, 2ème aéroport à vendre alors que Mr AYRAULT a tout fait pour en construire un nouveau à Nantes, ça montre une nouvelle fois l'esprit de cohérence de nos élus !!!! :-(

  • CHAKHO le vendredi 12 déc 2014 à 07:39

    Les entreprises ça ne sert à rien. Les Français préfèrent l’immobilier, la pierre c’est du solide. Alors continuons à investir dans l'immobilier

  • nayara10 le jeudi 11 déc 2014 à 23:33

    Peut-être un fond souverain finançant Al KaKaKaDa.Pourquoi pas ????....

  • fbordach le jeudi 11 déc 2014 à 21:17

    A quoi sert cet argent? A désendetter la France ou pour le clientélisme des nazes qui nous gouvernent?

  • ceriz le jeudi 11 déc 2014 à 21:00

    le peuple ne bouge pas! personne dis rien! ils vendent tout!!!!!!!juste pour préserver les avantages obscènes de tous nos élus ,parlementaires , ministres, et fonctionnaires ...... quelle honte......

  • finkbro1 le jeudi 11 déc 2014 à 20:47

    ils vendent lion ( ils ont amortis les cout de construction au moins ? ... autoroute bis repetita ) et ils veulent en faire un à nante .... pour le vendre dans la foulé certainement, ils veulent aussi vendre une partie de la française des jeux, bref, tout ce qui rapporte à l état, des IM BE CI LES

  • M7966995 le jeudi 11 déc 2014 à 20:40

    Les chinois auront bientôt racheté toute la France. Mais on a besoin de cet argent pour financer les RSA/APL et CMU et ceux qui viennent profiter de la générosité sociale à la française. Quand on aura vendu l'elysee aux chinois pour financer 1 an de sécurité sociale supplémentaire, on se dira que c'est toujours un an de non-réformes de gagnée.