Aegon: Société Générale n'est plus à l'achat.

le
0

(CercleFinance.com) - Dans le cadre d'une note sectorielle consacrée aux assureurs européens, Société Générale (SG) a révoqué son conseil d'achat sur le néerlandais Aegon, en revenant à “conserver”. Principaux arguments : un manque de catalyseur et de plus, Aegon est - après Prudential - l'un des acteurs européens les plus exposés aux contrats d'assurance-vie à annuités variables, qui semblent menacés. L'objectif de cours associé est ramené de 4,5 à 3,8 euros.

A la Bourse d'Amsterdam, l'action Aegon décroche de 6% à 3,6 euros, ce qui en fait la lanterne rouge de l'indice local AEX 25, mais aussi de son homologue paneuropéen Stoxx 600.

En effet, selon SG, Prudential et Aegon retiraient respectivement, au premier semestre 2016, 27% et 17% de leurs profits des contrats d'assurance-vie à annuités variables ('variable annuities', VA), contre 4% et 1% seulement pour AXA et Allianz.

Très répandus aux Etats-Unis et arrivés plus récemment en Europe, ce type de contrats a été réformé par le gouvernement fédéral, notamment en ce qui concerne leur commercialisation. En conséquence, estime SG, les ventes de ces contrats “AV” devraient chuter de près de 50% ces deux prochaines années.

De plus, craint SG, la possibilité d'un ralentissement de tendance sur les marchés boursiers américains pourrait augmenter le coût de “sortie” des contrats 'AV' pour les assureurs qui les gèrent.

Cependant, dans le cas d'Aegon, SG ne passe pas à la vente en raison d'une valorisation jugée raisonnable, à seulement 0,4 fois la valeur d'actif.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant