AEF : Pouzilhac demande à l'État de trancher

le
0
Entendu par la mission d'information sur la réforme de l'Audiovisuel extérieur de la France (AEF), son PDG s'est expliqué sur le conflit qui l'oppose à sa numéro deux, Christine Ockrent.

Alain de Pouzilhac, le PDG de l'Audiovisuel extérieur de la France (AEF), était auditionné mercredi par la mission d'information de l'Assemblée nationale consacrée à l'audiovisuel extérieur. Il a clairement réaffirmé sa volonté de poursuivre sa mission mais en a aussi appelé à la responsabilité des pouvoirs publics. Il leur a demandé de trancher le conflit de gouvernance qui oppose le groupe audiovisuel à Christine Ockrent depuis près de neuf mois. Par ailleurs, il a pressé le gouvernement de conclure la négociation du contrat d'objectifs et de moyens qui traîne depuis plus d'un an.

Le 12 mai dernier, Christine ­Ockrent avait affirmé aux députés «ne pas vouloir démissionner» de son poste de directrice générale déléguée assurant vouloir «sauver mon honneur». Alain de Pouzilhac a donné sa position mercredi sur le conflit et fait un bilan peu amène de l'ancienne directrice générale de France 24. Il a ainsi rappelé «la chute des audiences du prime t

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant