AEF : «Ceux qui font la révolution nous regardent»

le
0
Frank Melloul, directeur de la stratégie, du développement et des affaires publiques de l'AEF (Audiovisuel Extérieur de la France), est l'invité du Buzz Média Orange-Le Figaro.

Lundi 11 avril, le Conseil d'administration de l'AEF a décidé la fusion de France 24, RFI et Monte Carlo Doualiya, avec à la clé un plan de départs volontaires de 57 personnes, dont une quarantaine de journalistes. Pourquoi vouloir fusionner ces trois médias ? «La fusion n'est pas un luxe mais une nécessité pour s'adapter à une réalité internationale. Il suffit de regarder la BBC, la Deutsche Welle ou la Broadcasting Board of Governors aux Etats-Unis ; ils ont les mêmes contraintes budgétaires et subissent les mêmes changements technologiques. La première nécessité pour nous, c'est d'épouser ces nouvelles réalités. L'AEF va être réorganisée autour de trois pôles : arabophone, anglophone et francophone. Mais comment faire travailler ensemble des rédactions qui n'en ont pas envie ? «Le monde est en train de changer. Nous avons l'ambition de faire vivre nos médias français sur la scène internationale. Et pour cela, nous devons répondre aux attentes des

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant