Adrien Théaux privilégie les Championnats du monde

le
0
Adrien Théaux privilégie les Championnats du monde
Adrien Théaux privilégie les Championnats du monde

Adrien Théaux, comment abordez-vous le début de saison, alors que votre préparation a été perturbée par une blessure au poignet ?
Il va falloir être patient. Je le savais depuis le début. Ça aurait pu être bien pire. C?était un choc avec un piquet. C?est le jeu. Ça arrive de temps en temps. Je me suis fait mal deux jours avant la fin du stage. On a pu faire un super stage, ça nous a permis de voir pas mal de choses sur nos skis. Vu que le règlement a changé (taille, largeur et rayon du ski), il a fallu s?adapter, faire des kilomètres avec. Les nouveaux skis sont moins contraignants pour les genoux en courbe, mais ils font un peu évoluer notre technique, et ça nous a un peu perturbés au début.

Comment jugez-vous la saison dernière ?
Je fais trois podiums, comme l?année dernière. Il n?y a pas de victoires, mais ce n?est pas un drame non plus. Je suis très content de ma saison, car j?attendais de voir ce que ça allait donner, après une bonne saison 2010-11. Ça s?est très bien passé, et en plus j?ai fait deux quatrième place en super-combiné.

Vos bons résultats en combiné vous poussent-ils à travailler encore plus le slalom ?
C?est clair ! J?ai fait deux quatrième place, ce qui est à la fois bien, et un peu décevant. Je me suis demandé pourquoi je n?avais pas plus bossé le slalom l?été ou l?automne dernier. Mais il faut faire des choix. On n?a pas autant de journées qu?on voudrait, car il faut s?adapter aux conditions météo, à plein de choses. Cet été, on a fait un peu de slalom. Les sensations sont bonnes. C?est sûr que je ne vais pas lâcher le combiné, car il y a de belles choses à faire. Le slalom, je n?en fais pas beaucoup, mais je me fais plaisir.

Pourriez-vous vous aligner en slalom en Coupe du monde ?
J?aimerais bien, pour le fun. Mais si je prends le départ en Coupe du monde, c?est pour le faire correctement et à fond. Or, pour le moment, je ne fais pas assez de slaloms pour être vraiment bon. Je fais déjà bien assez de disciplines dans l?hiver. Je ne fais déjà pas tous les géants, car physiquement, c?est hyper difficile. On est obligé de faire des choix. Mais ça me tenterait. Car l?an dernier, au slalom de Kitzbühel, j?ai dû finir 34eme (ndlr : 37eme en fait) de la première manche, ce n?était pas si loin de ça.

Les Mondiaux et « Kitz »

En cette saison de Championnats du monde, la Coupe du monde est-elle toujours aussi importante ?
Je privilégie les championnats du monde, bien sûr, ça reste l?objectif de la saison. Mais il y a aussi Kitzbühel, parce que ça reste « Kitz » et j?ai de bons souvenirs là-bas. C?est une piste que j?apprécie énormément. Elle est hyper difficile, techniquement et mentalement. Sinon, il n?y a pas de pistes om je me dis qu?il faut absolument que j?y réussisse. Je prends les courses les unes après les autres, en essayant de faire mieux à chaque fois. Là, on va attaquer par Lake Louise. Le but, ça va être de rééditer la même chose que l?année dernière (ndlr : 3eme du Super-G, 6eme de la descente). Ensuite, je vais me concentrer sur Beaver Creek, Val Gardena?etc.

La piste de Schladming, où se dérouleront les Mondiaux, vous convient-elle ?
J?y suis allé pour la première fois l?année dernière, on y a fait les finales de Coupe du monde. Ça s?est pas trop mal passé en descente (9eme) et moins bien en Super-G (21eme). J?étais complètement cramé. Ça va être une course très dure physiquement. On va tourner aux environs de 2?15 pour la descente. C?est une piste sympa, même s?il y a une partie un peu bizarre au milieu. Mais peut-être que ce sera tracé différent.

L?objectif sera de décrocher une médaille ?
C?est sûr, car les autres places, ça reste anecdotique. Ce ne sera pas facile. Je ferai tout pour arriver là-bas en forme. Ça passera peut-être par des impasses sur des courses avant.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant