ADP : trafic en baisse, commerces en hausse

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - En dépit d'un trafic décevant pour Roissy et Orly (-0,8%), le premier trimestre s'est soldé par un chiffre d'affaires de 653 millions d'euros pour ADP, affichant une hausse de 9%, supérieure à ce qu'attendait le marché.

Les seules activités aéronautiques (375 millions) ont progressé de 7,9%, mais grâce à des redevances exceptionnelles perçues pour le dégivrage, dont le bénéfice sera, hélas, compensé par les charges de produits spéciaux pour l'hiver.

Autre métier principal, l'activité de commerces et de services (234 millions) a augmenté de 6,4%, grâce à la croissance de 7,8% des dépenses par passager (17,80 euros) dans les boutiques duty free, en particulier dans le satellite 4, nouvellement ouvert.

Le groupe confirme ses prévisions de stabilité du trafic, en 2013, et de «légère croissance» du chiffre d'affaires et de l'excédent brut d'exploitation, pour cet exercice.

La relative indifférence de marché à ces chiffres n'a pas été non plus entamée par les propos du PDG Augustin de Romanet sur l'évolution de la part de l'Etat au capital du groupe, au micro de BFM : «Aéroports de Paris n'est absolument pas à vendre (?) Roissy et Orly sont des actifs stratégiques.» Néanmoins, Augustin de Romanet a précisé que le maintien d'une présence publique significative n'implique pas que «l'Etat restera à 54% ad vitam aeternam». 

Conservez. Vous pourrez retrouver un entretien complet avec le PDG d'ADP dans Le Revenu Hebdo en kiosque dès vendredi.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant