ADP : des freins à court terme en Bourse

le
0
Le Terminal 2 E à Paris-Charles de Gaulle. (© M. Lafontan et O. Seignette / ADP)
Le Terminal 2 E à Paris-Charles de Gaulle. (© M. Lafontan et O. Seignette / ADP)

Après un parcours de haute volée qui l'a propulsé à un plus-haut absolu, le titre du propriétaire de Roissy et d'Orly cale depuis un mois. ADP a pourtant publié des comptes annuels solides, marqués par une progression de 3,4% de l'excédent brut d'exploitation, à 1,1 milliard d'euros. La hausse du dividende à 2,44 euros par action ressort en ligne avec le rebond de 33% du bénéfice net.

Plusieurs incertitudes pourraient freiner l'ascension du titre ADP à court terme. Tout d'abord, les tensions avec le premier client Air France-KLM sur les tarifs des redevances du contrat de régulation devant être signé en juillet. Les investisseurs seront aussi attentifs aux objectifs financiers à l'horizon 2020 annoncés à l'automne, notamment le niveau de dette au vu de la montée envisagée des investissements.

En attendant, gardez le titre, valorisé 10 fois l'excédent brut d'exploitation prévu pour 2015, niveau supérieur à celui de l'ère 2008-2014.

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant