Adoption : Fillon pour une «distinction» entre mariage homo et hétéro

le
2
Adoption : Fillon pour une «distinction» entre mariage homo et hétéro
Adoption : Fillon pour une «distinction» entre mariage homo et hétéro

Pas question d'abroger le mariage entre couples de même sexe en cas de retour de la droite au pouvoir, assure l'ancien Premier ministre François Fillon dans une interview parue ce mardi dans «La Croix». «Le retour pur et simple à la situation antérieure aboutirait à une nouvelle division des Français», explique François Fillon.

En revanche, le député UMP de Paris, qui n'a pas participé personnellement à la «Manif pour tous», propose «d'introduire (dans la loi) une distinction entre un mariage hétéosexuel et une union homosexuelle, avec excepté (sur) la filiation, les mêmes droits et devoirs».

Contre l'adoption pour les couples homosexuels 

François Fillon se déclare en effet  «contre l'adoption pour pour les couples homosexuels». «Il faudra restreindre de façon très importante les possibilités d'adoption pour les couples homosexuels, explique t-il,  afin de ne pas mettre sur le même plan l'adoption par les couples homosexuels et par les couples hétérosexuels.»

L'ancien Premier ministre propose par ailleurs «d'interdire de façon nette et claire toute possibilité de procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples homosexuels». Pour lui, la PMA doit être «réservée aux couples hétérosexuels dont l'infertilité est diagnostiquée». Autant dire que la gestation pour autrui (GPA) doit rester interdite dans l'esprit de François Fillon.

Plus généralement, François Fillon estime que «la gauche doit impérativement faire une pause sur les sujets de société», au risque de rendre le pouvoir «illégitime». Il se prononce ainsi contre l'ouverture d'un débat sur l'euthanasie et estime que «l'Etat doit faire attention à ne pas s'immiscer  de façon excessive dans la sphère privée».

Atterré par les propositions UMP de dérembourser l'IVG

Il se déclare néanmoins «ouvert à ce qu'on consacre dans la loi un statut de beau-parent pour les couples hétérosexuels, à condition ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • python75 le mardi 4 mar 2014 à 15:33

    il n'y a pas que Fillon qui soit attardé... hhcc l'est aussi...

  • python75 le mardi 4 mar 2014 à 13:23

    Quel attardé! Ca ne m'étonne pas qu'il ait voté contre la dépénalisation de l'homosexualité en 1981...