ADOCIA soutenu par une étude positive concernant BioChaperone Lispro

le
0

(AOF) - Adocia progresse de 2,82% à 63,47 euros, soutenu par une bonne nouvelle. La société française de biotechnologie et son partenaire, le géant américain Eli Lilly, ont annoncé les résultats principaux positifs d'une étude de Phase 1 sur l'administration répétée d'insuline ultra-rapide BioChaperone Lispro chez des patients diabétiques de type 1.

Au début de chaque période de traitement de 14 jours, BioChaperone Lispro U100 a démontré une réduction statistiquement significative de 31% de l'excursion glycémique pendant les deux premières heures, comparé à Humalog, lorsque les traitements étaient injectés au moment d'un repas solide.

Après 14 jours de traitement, une réduction statistiquement significative de 42% de l'excursion glycémique pendant les deux premières heures a été constatée pour BioChaperone Lispro par rapport à Humalog, quand les traitements étaient injectés au moment du repas.

BioChaperone Lispro et Humalog ont montré des profils d'innocuité similaires dans cette étude ambulatoire et ont été bien tolérés.

" Nous sommes très satisfaits de confirmer que BioChaperone a délivré un contrôle glycémique post-prandial supérieur à celui d'Humalog de manière constante, en particulier après un repas solide administré dans des conditions correspondant à la vie réelle. BioChaperone a conservé une performance robuste tout au long de l'étude. " commente Simon Bruce, M.D., Ph.D., Directeur Médical d'Adocia. " Nous avons également observé d'excellents résultats préliminaires d'innocuité dans un cadre ambulatoire, sans différence entre les traitements sur cet aspect. "

Ces résultats publiés par Adocia et Eli Lilly confirment tout l'intérêt que Lilly porte au composé de la biotech.

La société possède trois insulines avec une preuve du concept établie chez les patients diabétiques: BioChaperone Lispro (une insuline ultra-rapide dont il est question aujourd'hui), Combo (une combinaison d'insulines) et HinsBet (une formulation à action rapide d'insuline humaine).

Le marché de l'insuline, qui pèse 23 milliards de dollars, est dominé par le français Sanofi, le danois Novo Nordisk et l'américain Eli Lilly.

C'est avec ce dernier qu'Adocia a conclu en décembre 2014 un partenariat majeur puisqu'il pourrait rapporter à la start-up lyonnaise 570 millions de dollars.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant