ADOCIA : le chiffre d'affaires a progressé de 4,7% au troisième trimestre

le
0

(AOF) - Adocia a vu ses revenus progresser de 4,7% au troisième trimestre à 6,51 millions d’euros. Ils proviennent essentiellement de l’accord de collaboration et de licence signé en décembre 2014 avec Eli Lilly relatif au développement de l’insuline ultra-rapide BioChaperone Lispro. Ce chiffre d’affaires comprend tout d’abord, à hauteur de 2,7 millions d’euros, les revenus de licence relatifs à l’étalement du paiement initial reçu à la signature de l’accord avec Eli Lilly en décembre 2014.

En normes IFRS, ce montant de 40,8 millions d'euros (50 millions de dollars) est amorti sur la durée du développement anticipée au moment de la signature du contrat.

Conformément au contrat, Adocia a également facturé à Eli Lilly l'ensemble des dépenses internes et externes supportées au cours de la période sur le projet développé en partenariat, conduisant ainsi à un revenu au titre du contrat de recherche et développement de 3,8 millions d'euros. Ce montant en progression de plus de 8% par rapport au troisième trimestre 2015 marque une activité toujours élevée dans le cadre de ce partenariat.


Ainsi, sur les neuf premiers mois de l'année 2016, le chiffre d'affaires d'Adocia s'établit à près de 18,5 millions d'euros, comparé à 18,9 millions l'an dernier.



Au 30 septembre 2016, la trésorerie et équivalents de trésorerie de la société biopharmaceutique se situent à 57,5 millions d'euros, à comparer avec un montant de 72 millions d'euros au 1er janvier 2016. A noter que la position de trésorerie à fin septembre n'intègre pas le crédit d'impôt recherche généré sur les dépenses éligibles 2015, d'un montant de 6,8 millions d'euros, qui a été encaissé le 3 octobre 2016.



"Ce trimestre est marqué par des revenus importants, reflet d'une activité toujours soutenue dans le cadre du partenariat avec Eli Lilly pour le développement de BioChaperone Lispro", a commenté Valérie Danaguezian, directeur financier d'Adocia. "Renforcée par l'encaissement du crédit d'impôt recherche 2015, notre trésorerie passe de 57,5 millions d'euros à fin septembre à plus de 64 millions d'euros début octobre. Cette solide position de trésorerie permet de financer l'ensemble des projets du portefeuille focalisés désormais dans le traitement du diabète."


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant