Adocia : Activité et résultats du premier semestre 2012

le
0
  • Avancement des projets en ligne avec les objectifs

  • Produits opérationnels en hausse : + 90%

  • Situation financière solide et maîtrisée : 33,7 millions d'euros de trésorerie

    Lyon, le 3 septembre 2012 - Adocia (NYSE Euronext Paris : FR0011184241 - ADOC), société de biotechnologie spécialisée dans le développement de médicaments très performants, dits « best-in-class », à partir de protéines thérapeutiques déjà approuvées, annonce aujourd'hui ses résultats pour les six premiers mois de l'année 2012.

    Les événements marquants du semestre ont été les suivants :

    o Une entrée en bourse, en février 2012, avec une levée de 25,3 millions d'euros (net des frais liés à l'opération) permettant à la société de disposer des moyens financiers nécessaires pour assurer le développement de ses projets ambitieux.

    o Le franchissement d'étapes clés dans le développement des projets, avec notamment les résultats cliniques positifs de phase IIa avec le projet Insuline humaine rapide HinsBet® et les résultats positifs de phase II avec le projet pour le traitement de l'ulcère du pied diabétique, BioChaperone® PDGF-BB.

    o Le lancement de la première étude clinique dans le cadre du partenariat avec Eli Lilly, à la suite de l'accord de licence signé fin décembre 2011, sur son analogue d'insuline à action ultra rapide.

    o La délivrance par les agences américaines et européennes du brevet couvrant les formulations BioChaperone® PDGF-BB sur le projet phare de traitement des plaies chroniques.
    Les principaux éléments financiers sont les suivants :

    o Une situation financière saine avec 33,7 millions d'euros de trésorerie et équivalents trésorerie à fin juin 2012, soit une augmentation de 27,8 millions d'euros sur la période.
    Cette position de cash résulte de l'encaissement de 7,6 millions d'euros lié au versement de l'up-front payment prévu au contrat de licence signé fin 2011 et des 25,3 millions d'euros lors de l'entrée en bourse.
    Les flux de trésorerie générés par les activités opérationnelles sur le semestre se sont élevés à 3,7 millions d'euros.

    o Des capitaux propres renforcés s'élevant à 27,3 millions d'euros à fin juin 2012 contre 4,3 millions d'euros à fin décembre 2011, reflétant l'apport de capitaux liés à l'introduction en bourse de la société.

    Une perte opérationnelle semestrielle de 1,7 million d'euros contre 2,9 millions d'euros au premier semestre 2011. Cette amélioration résulte principalement de l'augmentation significative des produits opérationnels, de près de 2 millions d'euros (4,1 millions d'euros sur la période 2012 contre 2,2 millions d'euros sur la période 2011) et d'une augmentation de 0,9 million d'euros des charges opérationnelles, (+ 16 % à 5,9 millions d'euros contre 5 millions en 2011).

    Gérard Soula, Président Directeur Général d'Adocia commente : « Ces premiers six mois de l'année ont été particulièrement riches en événements. Nous remercions nos investisseurs (historiques et nouveaux) de nous avoir donné les moyens financiers pour poursuivre notre stratégie ambitieuse avec sérénité. Notre équipe a démontré sur ces premiers six mois de l'année ses compétences et son engagement pour assurer le développement de notre premier contrat de licence selon le plan prévu et franchir des étapes clés dans le développement de nos projets de Recherche. »
    Pour ce second semestre, Gérard Soula ajoute : « Nous allons avec notre partenaire poursuivre le développement de notre projet insuline analogue ultra rapide. De même, nous préparons activement des études cliniques sur l'insuline humaine rapide et sur les combinaisons d'insulines. Nous prévoyons également de déposer en Inde notre dossier pour l'étude clinique de phase III sur l'ulcère du pied diabétique et de préparer une étude clinique aux USA et une en Europe prévue en 2013. Enfin, nos efforts de business développement seront intensifiés. »

    « Notre niveau de trésorerie aujourd'hui, de près de 33 millions d'euros, nous donne la solidité financière nécessaire pour accompagner notre croissance et atteindre les étapes clés définies pour nos projets, » ajoute Valérie Danaguezian, Directeur Administratif et Financier. « Nous poursuivons notre développement, tout en veillant à dédier l'essentiel de nos ressources à notre coeur de métier, la R&D, et à garder ainsi notre consommation de cash sous contrôle. »

    Prochains rendez-vous :

    ? Mardi 4 septembre 2012 : présentation des résultats semestriels 2012 à 14h30 à l'auditorium de NYSE Euronext, 39 rue Cambon, Paris 1er

    ? Lundi 24 et mardi 25 septembre 2012 : participation au Large & Midcap Event à Paris

    ? Lundi 8 et mardi 9 octobre 2012 : participation au BioPartnering Future à Bruxelles

    ? Mardi 30 octobre 2012 : publication du chiffre d'affaires du 3e trimestre 2012

    Adocia participe également au 4e congrès du World Union of Wound Healing, WUWHS 2012 à Yokohama (Japon) du 2 au 6 septembre, à la 11e réunion annuelle du Diabetic Foot Society of India, DFSICON à Hyderabad (Inde) les 7-8-9 septembre, à Bio India International Conference à Mumbai (Inde) les 12-13 septembre et à la 48e réunion annuelle de l'European Association for the Study of Diabetes, EADS à Berlin (Allemagne) les 1-2-3 octobre 2012.

    Contact
    Gérard Soula
    Président directeur général
    ADOCIA
    Tel. : 04 72 610 610
    Email : contactinvestisseurs@adocia.com

    Résultats financiers au 30 juin 2012 :

    Le tableau suivant résume les comptes semestriels établis conformément aux normes IFRS pour la période de 6 mois se terminant aux 30 juin 2012 et 2011.



    Produits opérationnels : premiers revenus de licences

    Le tableau suivant présente le détail des produits opérationnels pour chacune des périodes :



    Les produits opérationnels au 30 juin 2012 progressent de plus de 90% par rapport à ceux enregistrés sur la même période en 2011. Cette progression provient principalement de l'accord de licence signé fin décembre 2011 pour le développement d'une formulation d'un analogue d'insuline à action rapide. L'up-front payment de 10 millions de dollars prévu dans cet accord est comptabilisé en chiffre d'affaires de manière linéaire sur la durée du développement prévue au contrat, conduisant ainsi à la reconnaissance de 1 million d'euros sur le premier trimestre 2012.

    Les produits opérationnels au 30 juin 2012 progressent de plus de 90% par rapport à ceux enregistrés sur la même période en 2011. Cette progression provient principalement de l'accord de licence signé fin décembre 2011 pour le développement d'une formulation d'un analogue d'insuline à action rapide. L'up-front payment de 10 millions de dollars prévu dans cet accord est comptabilisé en chiffre d'affaires de manière linéaire sur la durée du développement prévue au contrat, conduisant ainsi à la reconnaissance de 1 million d'euros sur le premier trimestre 2012.

    De plus, sur le second trimestre 2012, la société a reçu 0,2 million d'euros à la suite de l'atteinte d'une étape prévue au contrat.

    ? En outre, l'accord prévoit également la prise en charge par le partenaire de toutes les dépenses engagées par Adocia dans le cadre du développement du projet licencié. Le démarrage de ce partenariat, ainsi que la poursuite des collaborations sur les anticorps monoclonaux, conduisent ainsi à une hausse de 35% des revenus de recherche et de collaboration au premier semestre 2012 par rapport au premier semestre 2011.

    ? Les autres produits opérationnels sont principalement constitués du crédit d'impôt recherche pour un montant total de 1,6 million d'euros contre 1,1 million d'euros au 30 juin 2011. Cette augmentation s'explique principalement par l'augmentation des dépenses de recherche et développement éligibles sur la période concernée.

    Charges opérationnelles : une augmentation maîtrisée



    Les charges opérationnelles augmentent de +16%, ou +0,9 million d'euros passant de 5 millions d'euros pour les 6 premiers mois de l'exercice 2011 à 5,9 millions d'euros pour les 6 premiers mois de l'exercice 2012. Près de 87% de charges opérationnelles couvrent des dépenses en recherche et développement et traduisent l'intensification des efforts portés sur les différents projets du portefeuille.

    ? Les principales natures de charges opérationnelles concernent :
    o Les dépenses externes liées à la sous-traitance des études précliniques et cliniques, qui représentent plus de 45% du total des charges opérationnelles et sont en hausse de plus 17% par rapport aux premiers six mois 2011. o Les charges de personnel représentent ensuite le deuxième poste de dépenses avec plus de 37% du total et sont en hausse de 9% par rapport aux six premiers mois 2011.

    Eléments de bilan

    ? Au 30 juin 2012, le montant de la trésorerie et des équivalents trésorerie détenus par la société s'élève à 33,7 millions d'euros, contre 5,9 millions d'euros au 31 décembre 2011.

    ? Les capitaux propres passent de 4,3 millions d'euros à fin décembre 2011 à 27,3 millions d'euros à fin juin 2012, reflétant principalement les augmentations de capital liées à l'introduction en bourse (+25,3 millions d'euros) et incluant la perte des six premiers mois de l'exercice 2012.

    ? Les dettes financières, qui s'élèvent à 2,5 millions d'euros à fin juin 2012, concernent principalement les avances remboursables reçues de l'agence française pour l'innovation Oséo.

    A propos d'Adocia

    "Innovative medicine for everyone, everywhere"
    Adocia est une société de biotechnologie spécialisée dans le développement de médicaments très performants, dits « best-in-class », à partir de protéines thérapeutiques déjà approuvées.
    Adocia est spécialisée sur l'insulinothérapie et le traitement de l'ulcère du pied diabétique, l'une des principales complications du diabète. Plus de 366 millions de personnes souffrent actuellement du diabète dans le monde (552 millions d'ici à 2030, +51% dont +70% dans les pays émergents) et 15% d'entre elles développeront un ulcère du pied au cours de leur vie. Les marchés visés par Adocia représentent plus de 20 milliards de dollars : 17 milliards de dollars pour l'insulinothérapie et 3 milliards de dollars pour la cicatrisation de l'ulcère du pied diabétique.
    Grâce à sa plateforme technologique de pointe, BioChaperone®, Adocia vise à améliorer l'efficacité et la sécurité des protéines thérapeutiques ainsi que leur facilité d'utilisation pour les patients, avec l'ambition de les rendre accessibles au plus grand nombre. Adocia a enregistré ses premiers succès avec des études cliniques positives de phase I et II sur la formulation rapide d'une insuline humaine et des résultats prometteurs de phase I/II sur un produit pour la cicatrisation de l'ulcère du pied diabétique. Adocia a également confirmé la valeur de sa technologie pour la formulation d'une insuline analogue rapide en signant un contrat de licence exclusive et mondiale avec un acteur majeur de l'industrie pharmaceutique. Adocia développe par ailleurs une combinaison unique d'insuline rapide et d'insuline lente pour une insulinothérapie optimale avec un seul produit.

    Devenir un leader mondial pour la formulation de protéines thérapeutiques
    Sur la base de son expérience et de son savoir-faire reconnu, Adocia a étendu ses activités à la formulation d'anticorps monoclonaux, molécules de référence dans le traitement de nombreuses pathologies chroniques graves (oncologie, inflammations, etc.). Dans ce dernier domaine, Adocia conduit des programmes de collaboration avec deux grandes sociétés pharmaceutiques.
    Les innovations thérapeutiques d'Adocia s'inscrivent dans un contexte pharmaco-économique mondial en profonde mutation, caractérisé notamment par l'augmentation de la prévalence et de l'incidence des pathologies visées, l'accroissement et le vieillissement de la population, la nécessaire maîtrise des dépenses de santé publique et l'augmentation de la demande émanant des pays émergents. Adocia est cotée sur le marché réglementé de NYSE Euronext à Paris (Code ISIN : FR0011184241, mnémonique / Reuters / Bloomberg : ADOC, ADOC.PA, ADOC.FP) et fait partie de l'indice Next Biotech. Plus d'informations sur : www.adocia.com

    Disclaimer

    Le présent communiqué contient des déclarations prospectives relatives à Adocia et à ses activités. Adocia estime que ces déclarations prospectives reposent sur des hypothèses raisonnables. Cependant, aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation des prévisions exprimées dans ces déclarations prospectives qui sont soumises à des risques dont ceux décrits aux chapitres « facteurs de risques » du prospectus d'introduction en bourse d'Adocia visé par l'Autorité des Marchés Financiers le 25 janvier 2012 sous le numéro 12-034 et disponible sur le site internet d'Adocia (www.adocia.com), et à l'évolution de la conjoncture économique, des marchés financiers et des marchés sur lesquels Adocia est présente. Les déclarations prospectives figurant dans le présent communiqué sont également soumises à des risques inconnus d'Adocia ou qu'Adocia ne considère pas comme significatifs à cette date. La réalisation de tout ou partie de ces risques pourrait conduire à ce que les résultats réels, conditions financières, performances ou réalisations d'Adocia diffèrent significativement des résultats, conditions financières, performances ou réalisations exprimés dans ces déclarations prospectives. Le présent communiqué et les informations qu'il contient ne constituent ni une offre de vente ou de souscription, ni la sollicitation d'un ordre d'achat ou de souscription des actions d'Adocia dans un quelconque pays.
    Valeur associée
      Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
  • Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant