Adobe rachète une pépite française de la high-tech, Neolane

le
0
Adobe rachète une pépite française de la high-tech, Neolane
Adobe rachète une pépite française de la high-tech, Neolane

L'éditeur américain de logiciels Adobe va racheter une pépite française de la haute-technologie, Neolane, pour 600 millions de dollars, selon un communiqué de l'acquéreur publié vendredi.L'acquisition va permettre à Adobe de renforcer son offre dans les technologies de marketing utilisant le "cloud" (la gestion via internet de données stockées sur des ordinateurs distants), a expliqué son vice-président Brad Rencher, cité dans le texte.C'est la sixième opération de croissance externe menée par Adobe dans le domaine du marketing numérique, après les acquisitions de Omniture (2009), Day Softwaire (2010), Demdex (2011), Auditude (2011) et Efficien Frontier (2012).Neolane avait été crée en 2001 par quatre entrepreneurs français, Stéphane Dehoche, Stéphane Dietrich, Thomas Boudalier et Benoït Gourdon.Après des premiers pas à l'étranger, au Royaume-Uni et en Suède, Neolane avait procédé à partir de 2006 à plusieurs augmentation de capital pour accélérer son expansion et accéder au marché nord-américain où il réalise désormais un quart de son chiffre d'affaires.Ce changement de mains va permettre à Neolane d'"accélérer son expansion", a précisé de son côté son premier actionnaire, le fonds d'investissements Auriga, qui détenait jusqu'alors plus de 20% du groupe français de logiciels marketing.Grâce à cette opération, le fonds dit avoir multiplié par 33 sa mise de départ.La transaction devrait être finalisée en juillet.En 2012, Neolane a vu son chiffre d'affaires s'établir à 44 millions d?euros, en hausse de 40% sur un an, dont plus de la moitié à l?exportation.Neolane emploie plus de 300 collaborateurs et compte plus de 400 clients en Europe, en Amérique et en Asie, est-il encore indiqué dans le texte.Son actuel patron Stéphane Dehoche restera en fonctions après la reprise, a précisé Adobe."Neolane est la preuve que l?innovation de qualité est bien présente en France et en Europe ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant