ADM rachète l'européen Wild Flavors

le
0

LONDRES/FRANCFORT (Reuters) - Le groupe américain d'agrochimie Archer Daniels Midland (ADM) a annoncé lundi le rachat du spécialiste helvético-allemand des ingrédients naturels Wild Flavors pour 2,3 milliards d'euros, ce qui lui permettra de prendre pied sur le marché des arômes et des aliments naturels.

ADM, l'un des principaux acteurs mondiaux du négoce et de la transformation de céréales, a précisé qu'il créerait une nouvelle division appelée "Wild Flavors and Specialty Ingredients".

En mai, plusieurs sources avaient déclaré à Reuters qu'ADM figurait parmi les candidats au rachat de Wild Flavors avec le britannique Tate & Lyle, le suisse Givaudan, le japonais Ajinomoto et le fonds d'investissement EQT.

Wild Flavors, dont le siège social se trouve à Zoug, en Suisse, et la direction opérationnelle à Heidelberg-Eppelheim, en Allemagne, est le sixième producteur mondial d'arômes. Jusqu'à présent, le fils du fondateur possédait 65% du capital et le groupe de capital-investissement KKR 35%.

Le prix de rachat, qui inclut la reprise d'environ 100 millions d'euros de dette, valorise Wild Flavors 16,4 fois l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) 2014, alors que ses principaux concurrents affichent un multiple de 11 en moyenne selon les données Thomson Reuters.

ADM vise 100 millions d'euros de réductions de coûts d'ici la troisième année suivant le bouclage de l'acquisition, prévu d'ici la fin de l'année.

"Je crois qu'il sera très difficile de créer de la valeur à un tel niveau de valorisation", a commenté Evgenia Molotova, analyste de Berenberg. "En termes de synergies, l'objectif est ambitieux."

(Freya Berry et Arno Schütze, Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant