Adieu, les cotons-tiges en plastique polluants !

le , mis à jour à 09:52
2
Adieu, les cotons-tiges en plastique polluants !
Adieu, les cotons-tiges en plastique polluants !

Coup dur pour les amateurs de grattouilles d'oreilles ! Les bâtonnets ouatés en plastique, accusés depuis longtemps par les médecins de provoquer des traumatismes au tympan, vont définitivement disparaître des rayons. Dans le cadre de la loi Biodiversité adoptée le 20 juillet, le Parlement a en effet décidé d'interdire leur mise sur le marché en France à compter du 1 er janvier 2020. La mesure est loin d'être anecdotique pour la planète. « Les cotons-tiges font en effet partie des déchets les plus présents dans les milieux aquatiques », affirme Antidia Citores, porte-parole de l'association Surfrider Foundation Europe. « En 2015, nous en avons ainsi retrouvé pas moins de 16 226 dans les rivières ou sur les littoraux européens. Mis bout à bout, cela équivaut à trois tour Eiffel et demie ! » L'explication, c'est du côté du comportement des consommateurs qu'il faut aller la chercher. « Beaucoup de gens jettent les cotons-tiges dans la cuvette des toilettes plutôt que dans la poubelle de la salle de bains », explique Antidia Citores.

 

Des industriels devancent déjà la loi

« En principe, les cotons-tiges sont arrêtés par les grilles des stations d'épuration. Mais, en cas de fortes pluies, les réseaux peuvent déborder et rejeter ces déchets dans la nature. » Un poison ambulant pour la planète. « Non seulement ils relâchent des substances chimiques qui continuent de se diffuser dans l'environnement tout au long de leur durée de vie et viennent s'agglomérer au continent plastique. Mais, en plus, ils risquent de perforer les organes des oiseaux et des poissons qui les ingèrent. »

Désormais, les cotons-tiges devront donc être fabriqués en papier biodégradable et compostable. Certains industriels se sont déjà engouffrés dans la brèche. Le groupe Ekibio commercialise des bâtonnets en papier à base de cellulose 100 % recyclable blanchie à l'eau oxygénée pour les bébés, avec des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • vmcfb il y a 4 mois

    Loi Biodiversité..? kesaco?

  • jean.e1 il y a 4 mois

    euh on trouve de plus en plus de PQ dans la nature j espere qu ils font pas interdire le PQ