Adieu Chivas, bonjour LAFC

le
0
Adieu Chivas, bonjour LAFC
Adieu Chivas, bonjour LAFC

C'est désormais officiel, le Los Angeles Football Club rejoindra la Major League Soccer en 2018 sous son nom actuel. Après l'échec du Club Deportivo Chivas USA, le LAFC entend bien faire de l'ombre à l'autre club de la ville, le Galaxy. Mais la route est encore longue et la nouvelle franchise a encore tout à construire.

C'est désormais une habitude à Los Angeles. Qu'ils soient amateurs de basketball, de hockey, de baseball, les Angelinos ont toujours eu le choix entre deux franchises. Tout nouveau petit ange intéressé par le sport doit choisir entre les Clippers et les Lakers, entre les Kings et les Ducks, entre les Dodgers et les Angels. Et, jusqu'à peu, ils pouvaient même choisir entre le Galaxy et Chivas. Aujourd'hui, le Club Deportivo Chivas USA n'est plus mais personne ne voulait laisser le petit Angelin dans l'obligation de devoir supporter le Galaxy. Alors une poignée d'hommes, bien aidés par Don Garber, le commissaire de la Major League Soccer, et surtout avec les poches bien pleines, a décidé de créer une nouvelle franchise dans la Cité des Anges. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les moyens déployés par les investisseurs sont à la hauteur de leurs ambitions. Alors, "welcome to La La Land", comme dirait Kobe Bryant, la ville où les rêves se font et se défont à la vitesse de la lumière.

Bis repetita ?


À Los Angeles aujourd'hui, le lancement d'une nouvelle franchise fait forcément écho à l'échec retentissant du Club Deportivo Chivas USA, ce club filial du Chivas Club Deportivo Guadalajara, basé à Carson, qui devait offrir aux supporters hispaniques de la ville une alternative crédible au Galaxy. Jorge Vergara, milliardaire mexicain, avait promis monts et merveilles à cette franchise : un entraîneur de classe mondiale, un nouveau stade uniquement dédié à Chivas mais surtout une flopée de titres en quelques années. Seulement, en neuf ans d'existence, aucune de ces prophéties ne s'est jamais réalisé. Le 20 février 2014, le businessman cinéphile n'avait eu d'autres choix que de céder sa franchise à la Major League Soccer, qui avait mis fin aux souffrances de Chivas tout en promettant la création d'une franchise de remplacement dans la foulée. Si le LAFC a pu si vite suppléer Chivas, c'est que tout était prêt depuis 2012. À cette époque, Henry Nguyen, vietnamien d'origine et propriétaire du Saigon Heat, avait approché Don Garber. "Don, j'aime tous les sports, mais en vivant loin des États-Unis, je me suis rendu compte qu'il n'y a qu'un sport mondial, et c'est le football. La MLS a un gros potentiel. Tu penses qu'il y a une opportunité pour que je possède ma franchise ?", avait-il alors demandé, comme l'explique Sports Illustrated. Dévoué à la cause de sa…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant