Adidas veille sur ses ouvriers en Asie

le
0
Le géant allemand des chaussures de sport, qui sous-traite le gros de sa production en Chine, au Vietnam et en Indonésie, a lancé une hotline par SMS à destination des ouvriers.

Mieux vaux prévenir que guérir. Adidas, le géant allemand des chaussures de sport, qui sous-traite le gros de sa production en Chine, au Vietnam et en Indonésie, tient à y surveiller les conditions de travail. Pour tenter de prévenir de trop vives tensions sociales et des incidents, Adidas testait depuis 2012 un nouvel outil de ressources humaines dans l'usine d'un de ses principaux sous-traitants d'Indonésie: une hotline par SMS à destination des ouvriers.

Ce projet pilote a si bien libéré la «parole» des travailleurs, ou plutôt leur dextérité pour taper sur le clavier de leur téléphone mobile, qu'il est actuellement étendu, avec la collaboration des sous-traitants, à quatre autres sites du pays ainsi qu'au Vietnam. «En proposant aux salariés de nous envoyer anonymement des SMS,...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant