Adidas relève ses objectifs de 2016 pour la 4ème fois

le
0
 (Actualisé avec des précisions, cours de Bourse) 
    FRANCFORT, 28 juillet (Reuters) - Adidas  ADSGn.DE  a relevé 
ses objectifs de 2016 pour la quatrième fois après avoir annoncé 
jeudi une hausse de 21% des ventes au deuxième trimestre, 
conséquence, entre autres, de l'Euro de football 2016 en France. 
    L'équipementier sportif prévoit dorénavant une croissance 
des ventes ajustées des effets de change de 15% à 20% cette 
année, alors qu'il attendait précédemment 15%. 
    Il projette aussi un résultat net tiré des opérations 
poursuivies en hausse de 35% à 39%, et non plus de 25% comme il 
le pensait auparavant, à un niveau variant de 975 millions à un 
milliard d'euros. 
    Les ventes d'articles liés au football, de chaussures de 
course et de vêtements décontractés ont augmenté dans l'ensemble 
des régions au deuxième trimestre.  
    Adidas avait dit en juin qu'il anticipait des ventes de 
chaussures, maillots et ballons de football en hausse de 14% à 
un nouveau record de 2,5 milliards d'euros en 2016, reprenant 
ainsi sa suprématie aux dépens de Nike  NKE.N  dans les grands 
marchés européens du football. 
    Adidas a longtemps été la première marque mondiale pour le 
football mais il avait perdu la première place en 2014 pour les 
chaussures.  
    Le groupe allemand a aussi tiré parti de l'impact positif du 
non renouvellement d'un contrat avec le club de football de 
Chelsea, qui lui a permis de doubler son bénéfice net au 
deuxième trimestre, à 291 millions d'euros, tandis que le 
résultat opérationnel a progressé de 77% à 414 millions.  
    L'équipementier veut réduire le nombre de clubs dont il est 
partenaire afin de réduire la part des dépenses de marketing 
consacrées aux accords sportifs et augmenter en revanche 
l'investissement dans les médias sociaux, les boutiques et les 
grands événements sportifs populaires. 
    En revanche, la croissance du C.A. trimestriel de Nike et sa 
prévision de futures commandes ont été inférieures aux attentes 
des analystes, soulignant les difficultés de l'équipementier 
américain face à la concurrence d'Adidas et d'autres y compris 
en Amérique du Nord même.     
    Le chiffre d'affaires trimestriel s'est élevé à 4,4 
milliards d'euros, en hausse de 13% en monnaie locale et de 21% 
en faisant abstraction des effets de change. 
    Adidas a ajouté que la marge opérationnelle devrait 
augmenter pour atteindre 7,5% au plus cette année. 
    L'action, qui a ouvert en hausse de 4,5% en Bourse de 
Francfort, gagnait 4,2% en fin de matinée, tandis que l'indice 
Dax  .GDAXI  était stable. 
     
 
 (Arno Schütze, Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant