Adidas prêt à rompre avec la fédération internationale d'athlétisme

le , mis à jour à 09:50
0

A quelques mois de Jeux Olympique et de l'Euro de football en France, l'équipementier sportif allemand Adidas ne veut plus être éclaboussé par les affaires de corruption et de dopage dans l'athlétisme.

Selon la BBC, la marque aux trois bandes aurait annoncé à la fédération internationale qu'elle songeait à mettre un terme à son contrat en raison des affaires qui pèsent sur cette discipline. La publication d'un rapport de l'Agence mondiale antidopage (AMA), en novembre, avait mis en lumière «une culture profondément enracinée de la tricherie» dans l'athlétisme russe. Pour enfoncer le clou, un autre rapport publié début janvier par le président de la commission d'enquête indépendante de l'AMA avait dénoncé une corruption faisant «partie intégrante de l'IAAF» dont les dirigeants «ne pouvaient ignorer l'ampleur du dopage».

Adidas est le principal sponsor de cette fédération. Un accord d'une durée de 11 ans pour un montant de 31 millions d'euros a été signé en 2008 et devait donc courir jusqu'en 2019. Mais selon la BBC, le montant de ce partenariat serait en réalité bien plus élevé avec pour 2016 des sommes voisines de 7,4 millions d'euros.

Arrivé à la tête de l'entreprise, Kasper Rorsted, qui était auparavant à la tête du fabricant de lessives Henkel, est bien décidé à faire le ménage. Le groupe est en difficulté en Russie, l'activité golf ne rapporte plus d'argent, et globalement le fossé se creuse inexorablement par rapport à son grand rival Nike, y compris en Europe.

Pour redresser la barre, l'abandon de l'athlétisme serait peut-être un mal pour un bien. Adidas, dont l'ambition est de porter ses ventes à 20 milliards d'euros d'ici 2020, a déjà prévu de lancer une contre attaque aux Etats-Unis en prévoyant de commanditer 500 nouveaux athlètes dans des sports typiquement américains. Elle a déjà recruté le basketteur James Harden et le jouer de football américain Aaron Rodgers. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant