«Adidas n'a jamais été en aussi bonne santé»

le
0
INTERVIEW - Herbert Hainer, PDG du numéro deux mondial des articles de sport et leader du football, détaille sa stratégie pour atteindre 17 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2015. Détrôner Nike ne l'obsède pas. Et il ne craint pas Puma.

Créé en 1948 par Adolf Dassler (surnommé Adi), Adidas reste distancé de plusieurs longueurs par Nike, lancé 25 ans plus tard. Mais, après un passage à vide dans les années 1980, le groupe allemand est au meilleur de sa forme. Il affiche un chiffre d'affaires 2012 record (14,88 milliards d'euros, en hausse de 6 %). Il table sur une hausse d'environ 5 % cette année et s'estime confiant dans sa capacité à atteindre 17 milliards d'euros en 2015. Adidas sera alors toujours loin de Nike, qui espère dépasser à cette date les 22 milliards d'euros. Ce n'est pas un souci pour Herbert Hainer, PDG d'Adidas, qui dévoile aux Figaro sa stratégie et ses challenges.

LE FIGARO. - En 2012, votre chiffre d'affaires...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant