Adhésion de la Turquie à l'UE : Hollande annonce un référendum

le
4
Adhésion de la Turquie à l'UE : Hollande annonce un référendum
Adhésion de la Turquie à l'UE : Hollande annonce un référendum

C'était un grand oral complexe. François Hollande, en visite officielle de deux jours en Turquie -une première depuis 22 ans- a donné ce lundi une conférence de presse à Ankara aux côtés de son homologue turc, le président Abdullah Gül.

Sur fond de crise politique et financière turque, plusieurs questions délicates mettent à mal la relation Paris-Ankara, à l'instar de l'adhésion turque à l'Union européenne. Le Président Hollande a insisté sur ce point, très sensible en Turquie et annoncé la tenue d'un référendum en France sur la question.

«Le peuple français aura le dernier mot»

Durant la conférence, le président turc Abdullah Gül a déclaré attendre de la France qu'elle ne «bloque pas» le processus d'adhésion, comme cela avait été le cas sous Nicolas Sarkozy, qui avait clairement exprimé son refus d'une Turquie dans l'UE. Très prudent, François Hollande a souligné que la fin des discussions sur une entrée éventuelle de l'UE était encore loin. «Seuls 14 chapitres sur 35 devant être traités ont été ouverts», a t-il rappelé soulignant que toutes les questions, même «difficiles», devront être traitées.

«Il faut terminer ces négociations et on verra ce que diront le jour venu les peuples français ou turc», a conclu François Hollande sans donner d'échéance précise. «Inutile d'ajouter quelque peur que ce soit, le peuple français sera de toute façon consulté», précisant que ce projet d'adhésion serait soumis à un référendum en France et que les Français «auront le dernier mot». 

Candidate depuis 1999 à l'UE, la Turquie reste bloquée aux portes de l'Europe. Selon un sondage Ifop publié récemment, 83% des Français sont réfractaires au projet d'adhésion de la Turquie à l'UE. La plupart mettent en avant les disparités culturelles, la religion et la situation économique défavorable en Europe pour justifier leur refus. Côté turc, la population se lasse des longues ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jp.magne le lundi 27 jan 2014 à 20:01

    Encore une promesse de plus ?

  • NYORKER le lundi 27 jan 2014 à 19:54

    Comme si l'adhésion de la Turquie dépendait que de la seule France , il prend pas de risque pépère 1er !!! Il est comme un escargot ! il est lent , il est mou , il mouille et il n'a pas de C......

  • garaffa le lundi 27 jan 2014 à 17:41

    Pas la peine de referendum : on cède simplement notre place à la Turquie et le tour est joué!!

  • M4841131 le lundi 27 jan 2014 à 17:41

    83% des Français sont réfractaires au projet d'adhésion de la Turquie à l'UE. et zizi 1er veut faire un référendum, toujours pas de c...le, il ferait d'en faire un sur la suppression du sénat et la division par 4 du nombre des députés, la suppression des départements ,,, etc