Adecco fait mieux que prévu au 4e trimestre

le
0
LE BÉNÉFICE NET D'ADECCO AU 4E TRIMESTRE SUPÉRIEUR AUX ATTENTES
LE BÉNÉFICE NET D'ADECCO AU 4E TRIMESTRE SUPÉRIEUR AUX ATTENTES

ZURICH (Reuters) - La reprise économique en Europe a permis à Adecco, premier groupe d'intérim mondial, de dégager au quatrième trimestre un bénéfice net qui a dépassé les attentes et d'enregistrer sa première croissance du chiffre d'affaires depuis le premier trimestre 2012, à taux de change constant.

L'intérim passe pour un bon étalon de la conjoncture économique car les entreprises recourent beaucoup à l'intérim au début d'une reprise, la plupart hésitant encore, à ce stade du cycle économique, à embaucher à durée indéterminée.

L'activité industrielle s'est accélérée dans la zone euro cette année, avec une croissance sans précédent depuis deux ans et demi en janvier, mais un léger tassement en février atteste de la fragilité de la reprise.

Hors effets de change, le CA du premier groupe mondial d'intérim a augmenté de 4% à 4,98 milliards d'euros. Ajusté des effets de change et des jours ouvrés, le CA a augmenté de 5% en janvier et février.

La société suisse, qui réalise 60% environ de son CA en Europe, a fait état d'une croissance à deux chiffres de ses revenus en Allemagne et au Benelux, tandis qu'ils se sont stabilisés en France après avoir diminué plusieurs trimestres durant.

Le bénéfice net trimestriel ressort à 174 millions d'euros contre 35 millions un an auparavant, dépassant le consensus Reuters qui le donnait à 126 millions d'euros.

Adecco compte parvenir d'ici 2015 à son objectif d'une marge d'Ebita (bénéfice avant intérêts, impôt et amortissements) de plus de 5,5%.

Il propose un dividende de deux francs suisses par action sur les comptes de 2013, en hausse de 11%.

(Caroline Copley, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant