AdBlock, l'outil anti-pub sur Internet qui fait peur aux annonceurs

le
0
AdBlock, l'outil anti-pub sur Internet qui fait peur aux annonceurs
AdBlock, l'outil anti-pub sur Internet qui fait peur aux annonceurs

Finies les publicités qui clignotent et les vidéos Youtube avec de la réclame vidéo. Les annonceurs et les publicitaires font grise mine depuis que l'extension bloqueuse de publicités AdBlock Plus a été lancée en 2005 car elle a depuis conquis le web, ce royaume du tout-gratuit devenu allergique aux publicités intempestives.

Disponible gratuitement sur Google Chrome, Mozilla Firefox et plus récemment Internet Explorer, AdBlock revendique 200 millions d'utilisateurs dans le monde dont 5 millions en France, troisième marché pour ce logiciel en open source après les États-Unis et l'Allemagne.

Ancien spécialiste du marketing digital, Till Faida a créé son entreprise en 2010 autour de cette technologie avec l'aide d'une large communauté de contributeurs. Sa start-up basée à Cologne (Allemagne) emploie aujourd'hui 19 personnes à plein régime. Et pour cause cet imposant Allemand à la voix douce voudrait révolutionner l'Internet gratuit et la publicité en ligne. Entretien.

Pouvez-vous expliquer très simplement comment AdBlock fonctionne ?

« C'est une extension pour navigateur Internet avec un filtrage de contenu qui élimine tout élément indésirable d'un site. Ce sont des filtres personnalisables qui déterminent ce que l'utilisateur lit. Le filtre le plus utilisé concerne la publicité invasive qui est bloquée dès l'ouverture de la page. Nous ne voulons pas tuer la publicité en ligne mais nous voulons avoir un impact positif sur l'écosystème en améliorant la qualité des annonces ».

Qu'est ce que vous répondez aux annonceurs, aux publicitaires et notamment aux sites gratuits d'informations qui vous accusent de tuer leur unique source de revenus ?

«Nous ne sommes pas le problème car l'utilisateur peut choisir dans ses réglages de bloquer ou de laisser apparaître certaines publicités sur les sites qu'il choisit. Le vrai problème est que l'industrie de la publicité ne parvient pas à créer des annonces ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant