Activiste afghan soupçonné de liens avec l'EI tué par un drone

le
1

LASHKAR GAH, 9 février (Reuters) - Six personnes, dont un influent activiste soupçonné d'avoir quitté les rangs des taliban pour rejoindre le groupe Etat islamique (EI), ont été tués dans un raid mené par un drone dans le sud de l'Afghanistan, ont dit à Reuters des hauts responsables de la province de Helmand. Ancien détenu de la prison américaine de Guantanamo, le mollah Abdul Rauf était depuis plus de dix ans une personnalité influente du mouvement djihadiste afghan. Le chef de la police et le gouverneur adjoint de la province de Helmand ont assuré l'un et l'autre qu'il avait été tué dans le raid du drone. Les forces étrangères présentes en Afghanistan n'ont quant à elle pas tenu à réagir pour le moment. Selon le chef de la police, Nabi Jan Mullahkhel, Rauf circulait en voiture lorsqu'il a été atteint par les tirs du drone. Son beau-frère et quatre Pakistanais ont également été tués dans l'attaque. (Mohammad Stanekzai; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.