Actions : Henderson GI voit des opportunités dans le secteur bancaire

le
0

(AOF) - Pour Glen Finegan, directeur de la gestion actions pays émergents d'Henderson Global Investors (Henderson GI), "le secteur bancaire offre, à l’heure actuelle, de bonnes opportunités. Il est toutefois important, lors de l’évaluation de ces opportunités, de mettre l’accent sur la qualité et d’investir sur le long terme." Le gérant met en avant les avantages que des banques privées ont par rapport à des établissements publics, ou contrôlés par les gouvernements.

Ces derniers "sont bien souvent des outils politiques forcés de soutenir des secteurs stratégiques, et pas forcément productifs, de l'économie."

A l'inverse, "les fonds propres des banques privées reposent bien souvent sur le patrimoine des clients, ce qui signifie qu'elles sont plus susceptibles de prêter des liquidités aux clients qui, d'après elles, les rembourseront et essayent de valoriser le risque de façon raisonnable. Les propriétaires privés sont également enclins à embaucher des gérants professionnels efficaces et à mettre en place des incitations axées sur des rendements ajustés au risque plutôt que sur des concepts dangereux tels que des objectifs de croissance des prêts ou des parts de marché", explique Glen Finegan.

Le gérant d'Henderson GI cite trois valeurs du secteur bancaire qui représentent selon lui des opportunités. La première, HDFC, se trouve en Inde. Elle "affiche une surcote importante par rapport à la plus importante banque contrôlée par l'État, State Bank of India (SBI), mais l'écart de performance est flagrant", assure Glen Finegan qui en a fait l'une des dix positions stratégiques de son portefeuille.

La deuxième valeur appréciée de Henderson GI est l'égyptienne Commercial International Bank, en dépit de la baisse des cours du pétrole qui pourrait "conduire les mécènes de l'Egypte basés dans la région du Golfe à réduire leur soutien financier". "Au cours du mois de novembre 2015, nous avons déterminé que la valorisation de son titre était devenue suffisamment attractive et nous avons initié une position", raconte le directeur de la gestion actions pays émergents d'Henderson Global Investors.

Enfin, Glen Finegan a jeté son dévolu sur la Tchèque Komercni Banca. "Cette banque est bien gérée et dispose d'une solide assise financière, d'un rendement sur dividende élevé et d'un ratio prêts/dépôts faible. Ses excellents résultats montrent qu'elle a su adopter une approche prudente et elle est désormais bien placée pour tirer profit d'une reprise des investissements dans le pays", indique le gérant.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant