Action Orange : objectif de cours à 11 euros

le
0

(lerevenu.com) - Selon Nicolas Cote-Colisson de HSBC Research, la rentabilité trop faible des actifs dans le secteur français des télécoms devrait encourager des rapprochements entre opérateurs. L'analyste estime en effet que les réductions de coûts et les partages de réseaux ne suffiront pas. 

HSBC Research constate que la rentabilité des opérateurs télécoms est égale ou inférieure au coût du capital, alors que les investissements demeurent nécessaires pour construire des réseaux. L'agressivité commerciale d'Iliad et sa faible structure de coûts rendent insuffisants les efforts de productivité d'Orange, Bouygues Telecom et SFR. Et les économies réalisées grâce au partage de réseaux sont répercutées sur les clients. 

Le courtier a identifié Numericable et Iliad comme des acheteurs potentiels de SFR ou Bouygues Telecom, le premier devant profiter d'importantes synergies, le second accélérant son essor dans le mobile.

Orange perdrait une part de ses revenus de gros si Numericable rachetait SFR à Vivendi ou Bouygues Telecom à Bouygues, et si Iliad réalisait une acquisition. Mais l'opérateur Orange profiterait de la concentration du secteur dans le mobile, permettant une remontée des marges de profits. L'action est valorisée à 11 euros par HSBC. L'impact sur les actions Bouygues (valorisé à 30 euros) ou Vivendi (prix d'équilibre à 20 euros) dépendrait de la prime payée par l'acquéreur. Numericable est valorisé à 30 euros et Iliad à

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant