Acte II des Assises de l'entrepreneuriat

le
0
Le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, qui a reçu hier quelques entrepreneurs avec la ministre des PME, Fleur Pellerin, à Matignon.

Assises de l'entrepreneuriat, acte II. Les premières Assises, lancées en janvier dernier par le gouvernement dans le cadre du pacte pour la croissance, la compétitivité et l'emploi, avaient originellement pour ambition de «récon­cilier l'impératif de croissance et de compétitivité avec la dimension sociale et humaine de l'entreprise». Seulement voilà, l'épisode de la révolte des «Pigeons» est venu bouleverser le cours des discussions. Et, si un paquet de mesures a tout de même été annoncé à ­l'issue de ces premières Assises - la création d'un fonds pour la création d'entreprises dans les quartiers les moins favorisés, la suppression de l'indicateur «040» de la Banque de France, une incitation fiscale des grandes entreprises à investir dans les jeunes PME innovantes, etc. -, c'est surtout la réforme de la taxation sur les plus-va...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant