Acte II de la rénovation de l'Opéra-Comique

le
0
Ouvert samedi pour la journée « Tous à l'opéra », ce bijou de théâtre à l'italienne s'apprête à passer sous bâches pour la seconde phase de ses travaux jusqu'en 2014.

Si vous faisiez un détour par la place Boieldieu? Samedi toute la journée, l'Opéra-Comique, petit bijou de théâtre à l'italienne, ouvre ses portes au grand public dans le IIe arrondissement.

Inaugurée par Marie-Antoinette en 1783, la salle que l'on surnomme aussi Salle Favart brûla deux fois. Elle fut à chaque fois intégralement reconstruite, puis redécorée par les plus grands artisans de l'époque. Peintures, mosaïques, volutes, ornements, statues ou fresques: les éléments les plus kitch, d'époques différentes, sont réunis, et valent le coup d'½il. En bas de l'escalier, deux figures du répertoire, Carmen et Manon, accueillent les visiteurs depuis 1898. Ici ou là, des bustes de librettistes ou de compositeurs incarnent la musique dans tous ses aspects.

À l'étage, le foyer doré et ses fresques - dont une partie a été restaurée par le World Monuments Fund - rappellent les grands succès musicaux du théâtre. Quant à la salle en elle-même, or et velours rou...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant