Acropole AM veut doubler en trois ans la part de l'international dans ses encours

le
0
(NEWSManagers.com) -

Fondée en juin 2006 avec 150 millions d' euros, Acropole Asset Management gère cinq ans après un encours de 800 millions d' euros. Ce montant était l' objectif que la société de gestion montée par des anciens de Fortis Investments s' était fixée pour 2008. Et qu' elle avait atteint en mai 2008? Mais c' était sans compter sur la crise financière pendant laquelle Acropole AM a vu ses encours descendre à moins de 300 millions d' euros?

Ayant renoué avec les niveaux d' encours d' avant la crise, la société de gestion vise maintenant, à horizon de trois, ans un encours de 1,5 milliard d' euros. Pour y parvenir, elle compte développer sa présence en France, et atteindre 10 % du marché des OPCVM d' obligations convertibles de droit français, contre 6 % actuellement.

Reste que son axe de développement principal est à l' international, qui ne représente que 15 % des encours aujourd' hui. " Il faut que l' international décolle" , martèle Jacques Joakimides, président d' Acropole AM. L' objectif à trois ans est d' augmenter la part des encours internationaux dans les encours globaux à 30 %, en mettant en place des accords avec des " third party marketers " dans certains pays périphériques et notamment en Europe du Nord, et en développant sa présence directe, notamment en Suisse et au Bénélux depuis Paris. Il est ainsi prévu de recruter une à deux personnes. D' ores et déjà, à l' international, la société a des accords de distribution en Espagne, en Autriche, en Allemagne, en Italie et en Asie.


Outre la diversification de sa clientèle, Acropole AM, originellement entièrement dédiée aux obligations convertibles, a élargi son univers au crédit et, tout dernièrement, à la volatilité. Elle a pour ce faire recruté tout récemment un sixième gérant dans son équipe de dix-huit personnes, Brice Perin, qui travaillait précédemment chez UFG-LFP, qui se trouve être actionnaire de la société à hauteur de 14,5 %. Aux côtés des fonds traditionnels, des fonds crédit et des fonds de performance absolue, ce nouveau pôle volatilité va se composer de deux produits. Le premier est simplement le fonds LFP Long Vol, représentant un encours de 30 millions d' euros environ, que Brice Perin va continuer de gérer par délégation pour le compte d' UFG LFP. Le second, qui sera lancé à l' automne 2011, devrait être un produit de performance absolue.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant