Acier : les États-Unis appellent Pékin à réduire ses surcapacités

le
0
Une aciérie à Tangshan, dans la province de Hebei. (© F. Dufour / AFP)
Une aciérie à Tangshan, dans la province de Hebei. (© F. Dufour / AFP)

Les Etats-Unis haussent le ton, par la voix de leur secrétaire au Trésor, Jacob Lew. M. Lew, qui s'exprimait à l'ouverture du dialogue stratégique et économique annuel Chine/Etats-Unis, a appelé à Pékin à réduire les surcapacités de ses aciéries qui «faussent et nuisent» au marché mondial de l'acier.

Il a également demandé aux autorités chinoises  de faire preuve de plus de transparence dans leur réglementation et à réduire les obstacles au commerce et aux investissements.

La Chine, numéro un mondial de l'acier, en produit près de la moitié à elle toute seule et doit faire face à d'énormes surcapacités. Elle est accusée par ses concurrents, principalement européens et américains, d'inonder les marchés avec ses produits à prix cassés.

Conséquences sociales

Pékin s'est engagé à faire face à ce problème mais s'inquiète des conséquences sociales de licenciements massifs.

«En ligne avec le calendrier de réformes de la Chine, les Etats-Unis soutiennent les efforts pour réduire les surcapacités (...), et laisser les forces du marché déterminer la répartition des investissements. Les surcapacités faussent et nuisent aux marchés globaux», a déclaré le responsable américain.

Une politique de réduction de la production dans les secteurs affectés par les capacités, «incluant l'acier et l'aluminium», est «cruciale»

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant