Acier-Le négociant suisse Duferco passe sous contrôle chinois

le
0

PEKIN, 18 novembre (Reuters) - Le sidérurgiste public chinois Hebei Iron and Steel Group va prendre 51% du capital du négociant Duferco International Trading Holding, basé en Suisse, afin d'accroître ses capacités de vente à l'étranger, rapporte jeudi l'agence Chine nouvelle. L'accord signé mardi permet au premier sidérurgiste chinois de mettre la main sur le principal négociant mondial en acier, soulignant ainsi la domination de la Chine sur ce marché. La Chine est le premier producteur et premier consommateur mondial d'acier. "Hebei Iron and Steel mettra à profit la réputation internationale de Duferco, son management et son expérience pour améliorer son efficacité et sa compétitivité sur les marchés internationaux", a déclaré le président du groupe chinois, Yu Yong, cité dans la dépêche. Aucun montant n'a été communiqué mais la presse d'Etat avait évoqué en septembre une transaction d'environ 400 millions de dollars (320 millions d'euros). Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès de Duferco et de Hebei. Duferco International Trading Holding est la branche de négoce de l'empire sidérurgique Duferco créé par l'entrepreneur italien Bruno Bolfo. Une filiale du Hebei Iron and Steel, Tangshan Iron and Steel Group, avait déjà pris une participation de 10% en 2013 pour 78 millions de dollars. Hebei Iron and Steel Group, qui compte des filiales ou coentreprises au Canada, en Australie, à Singapour et en Afrique du Sud, produit quelque 46 millions de tonnes d'acier par an pour un chiffre d'affaires de plus de 250 milliards de yuans (32,6 milliards d'euros). (Matthew Miller, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant