Achetez des valeurs de rendement, dont les profits s'améliorent

le , mis à jour le
0
BMW figure dans la sélection de Barclays, ici le modèle hybride i8 (©BMW)
BMW figure dans la sélection de Barclays, ici le modèle hybride i8 (©BMW)

Contrairement à l’opinion la plus répandue, les valeurs de rendement distribuant d’importants dividendes n’ont pas fait mieux que le marché depuis le début de la crise financière en 2008, rappellent Dennis Jose et Sarah Grenham chez Barclays (à la différence de ce qui s’est passé entre 2003 et 2007).  

Les deux stratèges de la banque soulignent la forte décote de ces valeurs de rendement en Europe, alors que la même thématique du rendement a très bien performé aux Etats-Unis.  

En revanche, les « Aristocrates » du dividende, correspondant aux sociétés qui ont augmenté sensiblement leur distribution depuis dix ans, ont fait mieux que le marché, ce qui traduit l’appétit des investisseurs pour la qualité plus que pour le rendement.

Mais la valorisation de ces « Aristocrates » est proche d’un plus haut historique, favorisés par la baisse des taux d’intérêt.  Au contraire des valeurs de rendement dont la valorisation relative est voisine d’un plus bas. Ainsi, l’écart entre le rendement des dividendes des sociétés européennes et celui du bund allemand ou même celui de la dette privée est à son plus haut historique.

Ces valeurs de rendement affichent en réalité un comportement boursier comparable à celui des secteurs « value » (décotés), qui bénéficient d’une remontée des taux d’intérêt.   

Barclays

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant