Acheter un bien même en mauvaise santé

RelaxNews le 22/02/2013 à 17:09
1

(Relaxnews) - Selon le courtier en crédit immobilier lillois Immoprêt, il est possible d'acheter avec un risque aggravé de santé. Voici les quelques règles à suivre.

Que l'on soit en invalidité, sous traitement, que l'on ait eu des arrêts maladies ou des opérations chirurgicales, toutes les banques prêtent pour devenir propriétaires de son bien. Seule limite selon Immoprêt : en cas d'arrêt de travail, il ne sera possible d'acheter qu'une fois le travail repris.

Pour autant l'emprunteur doit se renseigner sur le coût de l'assurance avant d'acheter. Et pour cause. Selon la pathologie ou le problème de santé, son montant peut être multiplié par deux ou trois.

En outre, certains profils peuvent faire l'objet d'une exclusion. Comme les personnes qui multiplient les risques - âge, poids, opérations chirurgicales récentes - ou qui déclarent avoir fait une tentative de suicide durant les dernières années.

Si l'emprunteur ne peut pas être assuré, il doit en revanche garantir la banque en cas d'incapacité de paiement en lui proposant une garantie financière ou hypothécaire.

Réagir 1
A lire aussi

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cresus57 le lundi 25 fév 2013 à 09:58

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Convention_AERAS