Achats groupés, occasion: les stratégies pour acheter moins cher ses fournitures scolaires

le
0

Les parents d'élèves ne manquent pas d'imagination pour faire le plein de fournitures scolaires malgré un pouvoir d'achat en berne.

Avant le stress du retour à l'école, celui des préparatifs. À quelques jours de la rentrée des classes, les achats de cahiers, crayons et autres classeurs ne sont pas terminés. Plus d'un Français sur deux profitent des promotions spéciales proposées par les magasins à la fin des vacances d'été pour liquider leurs stocks. La raison: une rentrée scolaire toujours plus chère. Malgré une inflation quasi nulle, la Confédération syndicale des familles estime à près de 3,4% la hausse du budget moyen consacré par les familles à la rentrée scolaire cette année.

À lui seul, le coût des fournitures scolaires s'élève à 120 euros par élève, selon l'institut GFK. Un budget en hausse ressenti par la majorité des parents. Une tendance déja relevée les années précédentes. Pour une famille sur quatre, les achats scolaires constituent une corvée qui coûte cher, selon une étude d'Odoxa pour Pilot.

Les parents continuent de privilégier les canaux de distribution classiques. Pour deux tiers d'entre eux, les grandes surfaces sont les points de vente les plus attractifs pour faire ses achats de rentrée. Seul un quart d'entre eux se rendent dans les librairies-papeteries.

Internet, nouveau réflexe pour les achats scolaires

Les achats en ligne ne sont pas pour autant écartés par les parents. Un foyer sur cinq prépare la rentrée des classes sur Internet. Ils ne sont toutefois que 5% à utiliser le web pour des achats groupés. La toile se prête beaucoup plus aux achats faciles qu'économes. De plus en plus de sites proposent des packs préconçus et personnalisés sur base de la liste scolaire propre à l'établissement fréquenté par l'élève. Certaines enseignes de papeterie se sont même spécialisées dans la vente de fournitures scolaires. C'est le cas de rentreediscount.com, devenu en six ans le numéro un sur la toile. «On voyait les mamans se ruer dans la cohue allant de magasins en magasins parce qu'elles ne trouvaient jamais tout dans un seul établissement», se souvient Arnaud Laitier, PDG du site. 85% des produits sont vendus durant les vacances d'été, dont deux tiers au seul mois d'août.

Il faut dire que les parents restent à l'affût des bons plans pour acheter le meilleur matériel scolaire à leurs enfants. Un sur trois profite d'ailleurs des soldes pour faire ses achats.

Achats groupés et produits d'occasion

Plus d'un Français sur cinq déclare faire des achats groupés. Les bourses aux fournitures ont toujours la côte. «Face à la hausse de prix, de plus en plus de familles s'organisent autour d'achats groupés» se réjouit Liliana Moyano, présidente de la Fédération des conseils de parents d'élèves. «Ça permet d'éviter les déplacements, spécifiquement dans les zones rurales, et les incitations à l'achat dans les grandes surfaces», précise-t-elle.

Deux tiers des Français choisissent leurs produits en fonction du meilleur rapport qualité/prix et privilégient ainsi une «qualité intermédiaire mais à un prix correct». Du coup, les produits d'occasion ne semblent plus être un frein pour les parents. Selon YouGov, 70% d'entre eux l'envisagent désormais. Trois Français sur cinq le font déjà avec les livres. Les sites de petites annonces deviennent des «réflexes de consommation» pour les Français, explique Leboncoin. La plateforme enregistre une hausse des ventes de 20% au mois de juillet qu'au mois d'avril par exemple.

Plus de trois millions de familles ont reçu mi-août l'allocation de rentrée scolaire. Une aide conçue pour faire face aux dépenses liées à la rentrée des classes et versée sous conditions de ressources. Le coût de la rentrée scolaire continue de progresser chaque année alors que l'ARS reste inchangée. Conséquence: 34% des parents comptent utiliser cette aide pour faire face aux dépenses du quotidien, mettre de côté ou même payer leurs impôts, selon une enquête de YouGov.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant