Achat sur internet : l'intérêt de la livraison en point-relais

le
5

Avec le succès toujours grandissant des achats sur Internet, on assiste conséquemment au boom des livraisons en point-relais. Les avantages sont effectivement nombreux à se faire envoyer ses colis dans un commerce de proximité… pour le commerçant, comme pour les clients. Ce système de livraison, qui date des années 80, s'avère très utile en ville mais bien moins si le client habite à la campagne.

Achat sur Internet : l'intérêt de la livraison en point-relais / iStock.com - AdrianHancu
Achat sur Internet : l'intérêt de la livraison en point-relais / iStock.com - AdrianHancu

Les avantages du point-relais

Finies les files d'attente à la poste avant de partir au bureau. Plus besoin non plus de poser sa demi-journée pour attendre l'arrivée hypothétique du livreur. Grâce aux points-relais, mis en place dans les années 80 avec la vente sur catalogue des 3 Suisses ou de La Redoute, le client peut demander à recevoir son colis chez un commercant du coin. Idéal donc pour tous les actifs qui n'ont pas le temps de se rendre à la Poste ou d'attendre chez eux. Il n'y a plus qu'à se rendre chez son libraire ou son épicier en rentrant du bureau, pour peu que celui-ci ferme ses portes tardivement.
Autre avantage de taille, la livraison en point-relais est généralement moins chère que celles opérées par la Poste ou un transporteur privé (type DHL ou Fedex). Elle est même, parfois, gratuite. Il est, en effet, bien moins onéreux pour la société à qui vous commandez un produit d'effectuer des livraisons groupées en un même point.
De plus, il est possible de suivre l'acheminement de son colis sur Internet aussi facilement qu'avec les autres modes de livraison. Vous pouvez même demander à être prévenu par mail ou SMS dès qu'il est disponible.
85% des points-relais se trouvent à moins de 5 km du domicile du client. Dans les grandes villes, il y a rarement plus de 500 mètres à faire pour aller chercher son colis.

Les inconvénients pour les clients isolés

La tâche est en revanche moins aisée pour ceux qui vivent à la campagne ou dans des lieux particulièrement isolés. Dans ce cas, le client sera souvent contraint de faire de nombreux kilomètres pour pouvoir récupérer son colis.
Pour les personnes qui ont du mal ou ne peuvent pas du tout se déplacer, ce service présente bien entendu moins d'intérêt et ils préfèreront la livraison à domicile.
L'autre inconvénient de la livraison en point-relais est le délai. Ce mode de livraison est en effet généralement moins rapide que par les circuits traditionnels.

À noter

Plus de 23.000 commercants proposent  désormais ce service en France. Le marché hexagonal se divise entre quatre grands acteurs : Pickup (du groupe La Poste), Mondial Relay, Relais Colis et UPS. Mais de nombreux concurrents leur ont emboité le pas et certaines moyennes surfaces comme A2pas profitent de leur présence dans les centres ville pour offrir également ce service. Les commercants y trouvent leur compte puisqu'ils touchent 25 centimes par colis reçu. Ce qui représente en moyenne 300€ par mois pour une vingtaine d'heures de travail en plus.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • remimar3 il y a 4 mois

    Quand on habite à la campagne, on va récupérer les colis le jour où on fait les courses alors l'argument kilométrique l'auteur de l'article peut le mettre au rancart.

  • oldi il y a 4 mois

    frk987, pour ce qui est d'une femme de ménage, là vous parlez de salaire brut.Le salaire net horaire moyen se situe plutôt autour des 8/9 € de l'heure.Pour un petit commerçant un complément de revenus de 200 € à 300 € par mois n'est pas négligeable, surtout si il amène parfois quelques ventes supplémentaires qu'il n'aurait pas fait sans ce service, voir parfois de nouveaux clients.

  • mxnagg il y a 4 mois

    il faut utiliser UPS pour une livraison a domicile, chronopost ne livre pas, immite votre signature et jette les colis. [ c'est une certaine vision du travail... ]

  • mim69005 il y a 4 mois

    Tout à fait d’accord avec frk987, à 15 €/heure, personnellement, je n’accepte pas ! Mais il faut tempérer avec le fait que ces heures sont le plus souvent du temps masqué, et que finalement il faut considérer cela comme un service du commerçant à ses propres clients et non comme un revenu complémentaire...

  • frk987 il y a 4 mois

    Je lis "Ce qui représente en moyenne 300€ par mois pour une vingtaine d'heures de travail en plus" soit 15 euros de l'heure, à moins que ma calculette intégrée à mon petit cerveau ait des problèmes. Je paye plus ma femme de ménage.