Achat en copropriété : avantages et inconvénients ?

le , mis à jour le
0

L'achat en copropriété a quelque chose de séduisant : les frais sont divisés, on participe à un vaste projet… Pourtant, la décision ne comprend pas que des avantages. Voici quelques explications pour vous aider à y avoir plus clair.

Acheter en copropriété
Acheter en copropriété

La copropriété : des avantages pour les frais et les charges

La copropriété intéresse nombre d'investisseurs pour ses avantages, qui sont propres aux projets comprenant une collectivité.
L'un de ces avantages est la prévisibilité des frais et des charges. En copropriété, ils se calculent à l'avance, et comme tous les autres copropriétaires, vous participez activement à fixer les priorités.
Et cela dans tous les domaines. Dans celui de la sécurité, par exemple. En cas d'incendie ou d'effraction, vous savez que vos voisins peuvent alerter les services de secours, puisqu'ils sont à proximité.
Une autre possibilité est la répartition de frais qui seraient inabordables en temps normal. Par exemple, l'installation d'une grande piscine qui profiterait à toute la communauté voit ainsi son coût divisé par le nombre de participants. D'ailleurs, tout ce qui concerne les parties communes voit son prix divisé, ce qui fait une différence notable.
La copropriété étant un investissement suffisamment conséquent, il permet enfin une relative souplesse. Quelques impayés ne seront pas gênants pour la communauté, à condition qu'ils ne soient pas trop importants.

Le cadre contraignant rebute nombre d'acquéreurs

C'est cependant un cadre contraignant auquel vous vous exposez, et ce sont ces contraintes qui font hésiter la plupart des acquéreurs potentiels.
Par exemple, pour la piscine suscitée : vous n'en aurez pas forcément l'utilité, mais d'autres que vous, s'ils sont suffisamment nombreux, peuvent obtenir son installation. Et en tant que copropriétaire, vous pourriez payer pour l'entretien d'une commodité que vous ne souhaitiez pas.
Mais en même temps, les autres copropriétaires peuvent aussi payer pour les vôtres…
D'une façon générale, la vie en collectivité impose des règles de vie. On peut vous interdire un certain niveau de bruit. Vous pouvez également voir une interdiction de vous garer à tel emplacement. C'est à vous de savoir si vous êtes prêt à vivre au sein d'une communauté.

Trucs et astuces

Pour savoir si la vie en copropriété vous convient, renseignez-vous. Depuis la loi ALUR de mars 2014, l'information des éventuels copropriétaires est renforcée. Le vendeur doit désormais vous fournir nombre d'informations, telles que le carnet d'entretien de l'immeuble, le règlement de la copropriété, et même les procès-verbaux des assemblées générales (AG) des 3 dernières années. Désormais, vous choisissez en tout connaissance de cause.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant