Acculé à la reddition, Laurent Gbagbo résiste

le
0
EN DIRECT - Le président sortant a une nouvelle fois refusé de reconnaître la victoire d'Alassane Ouattara, mardi. Paris et l'ONU lui demandent pourtant qu'il signe un document dans lequel il abandonne le pouvoir et reconnaît sa défaite à la présidentielle.

o Gbagbo rejette les exigences de Paris et de l'ONU

Laurent Gbagbo a une nouvelle fois refusé de reconnaître la victoire de son rival dans un entretien accordé à la chaîne LCI mardi à 19h30. «Si je reconnaissais la victoire de Ouattara, ça se saurait», a-t-il appuyé. Plus tôt dans l'après-midi, la France avait annoncé que des négociations avaient été entamées avec le président sortant. «Nous sommes aujourd'hui je l'espère à deux doigts de convaincre M. Gbagbo de quitter le pouvoir», déclarait le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé à l'Assemblée nationale. Il précisait alors que Paris et l'ONU exigeaient de lui qu'il signe un document dans lequel il renonce au pouvoir en Côte d'Ivoire et reconnaisse Alassane Ouattara comme président du pays...

L'agence Reuters, citant un responsable de l'ONU, affirmait pourtant peu auparavant que le président sortant avait exprimé son désir de se rendre et «demandé la protection de l'Onuci» (mission

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant