Accoyer porte plainte contre Gremetz

le
0
Mercredi, lors de l'audition sur le nucléaire des ministres de l'Écologie et de l'Industrie, le député communiste Maxime Gremetz a bousculé des agents qui tentaient de le calmer

Après le Palais-Bourbon, place au terrain judiciaire. Le président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer, va porter plainte contre le député communiste Maxime Gremetz pour «menaces contre des fonctionnaires, outrage et violences».

Ce dernier a fait un esclandre mercredi à l'Assemblée lors de l'audition sur le nucléaire des ministres Nathalie Kosciusko-Morizet (Écologie), Éric Besson (Industrie), la dirigeante d'Areva, Anne Lauvergeon, des responsables de la sûreté nucléaire et de nombreux parlementaires dans le cadre de la crise au Japon. «Les ministres, vous faites dégager vos voitures, s'il vous plaît!», avait lancé l'élu de la Somme en débarquant salle Lamartine.

 

«Comportement inadmissible»

 

Le député communiste avait notamment bousculé des agents qui tentaient de le calmer. «C'est peut-être la première fois qu'un président de l'Assemblée nationale porte plainte, je ne sais pas, mais ça m'est égal» confie Bernard Accoyer.

«C'est quelque

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant