Accoyer : «Il est temps de conclure» le remaniement

le
0
INTERVIEW - Le président de l'Assemblée nationale Bernard Accoyer définit les priorités à venir : dépendance, réforme fiscale, simplification du droit.?

LE FIGARO. - De nombreux députés UMP souhaitent que François Fillon reste à Matignon. Et vous ?

Bernard ACCOYER. - Il appartient au chef de l'État de choisir le futur premier ministre. Il est temps maintenant de conclure et de nommer un nouveau gouvernement qui est annoncé depuis plusieurs mois. Je souhaiterais pour ma part que cela soit fait d'ici à la fin novembre.

Le remaniement est-il la bonne réponse à la grogne qui s'est manifestée pendant la réforme des retraites ?

Tous les présidents de la République ont procédé à des re­maniements ministériels pour créer une nouvelle dynamique et faire avancer les dossiers. Il est tout à fait normal qu'au milieu du quinquennat, il y ait un remaniement important.

Mais peut-on remanier sans changer de premier ministre ?

Oui. Sous la Ve République, c'est une pratique classique.

Faut-il un gouvernement resserré ?

J'y suis favorable. Le président de la République lui-même l'avait annoncé pendant la c

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant