Accouchement surprise: les bons gestes

le
0
Chaque année en France, de 2000 à 2500 bébés naissent hors de la maternité. Les conseils des professionnels pour que l'imprévisible se passe au mieux.

À trois jours d'intervalle, deux bébés sont nés dans le métro parisien le mois dernier. Spectaculaire? Sans aucun doute, mais l'événement n'est pas si rare. Les accouchements hors maternité représenteraient plus de 0,5 % des naissances chaque année en France. Le plus souvent, heureusement, celles-ci ont lieu à la maison. «À l'hôpital d'Antony (Hauts-de-Seine), explique le Dr Alain Proust, gynécologue-obstétricien, cela arrive environ cinq à six fois par an: deux ou trois fois à domicile, une fois au cours du trajet et une fois en arrivant à l'hôpital.» Parfois dans des conditions périlleuses.

Se faire guider par le Samu

«Le plus important est de ne pas paniquer, insiste le Dr Benoît Labenne, médecin généraliste à Saint-Denis. L'affolement ou les cris de l'entourage n'aident pas la maman.» Pour le Pr Philippe Deruelle, gynécologue-obstétricien à la maternité Jeanne de Flandres du CHRU de Lille, «la première chose à faire, c'est de prévenir le Samu en

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant