ACCORHOTELS : pourquoi l'opération "mains propres" menée en Arabie saoudite pourrait le concerner

le
0

(AOF) - AccorHotels va-t-il subir le contrecoup de la vaste opération anti-corruption menée en Arabie saoudite ? Le groupe hôtelier a en effet comme actionnaire le groupe saoudien Kingdom Holding (KHC), qui détient 5,70% de son capital depuis l'acquisition par AccorHotels des marques Fairmont et Raffles. Or, le patron de KHC, l'émir milliardaire Al Walid ben Talal, patron de KHC, ferait partie des dirigeants saoudiens arrêtés ce week-end.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant