ACCORHOTELS : le chinois Jin Jiang dépasse le seuil des 10% du capital

le
0

(AOF) - Jin Jiang International se sent bien chez AccorHotels. Le numéro cinq mondial de la gestion hôtelière a en effet franchi à la hausse le seuil des 10% du capital et des droits de vote du groupe français (11,70% du capital et 10,21% des droits de vote). Le groupe hôtelier chinois n'exclut pas de demander un ou plusieurs sièges au conseil d'administration. Également, Jin Jiang n'exclut pas d'acquérir d'autres actions AccorHotels selon les conditions du marché et les opportunités, mais n'envisage cependant pas de prendre le contrôle de la société.

Le géant chinois n'est pas inconnu pour le PDG du groupe français Sébastien Bazin. En début de mois, Jin Jiang avait relevé sa part de 5,5% à 6,05% pour devenir le premier actionnaire d'AccorHotels. A l'époque, le dirigeant avait qualifié d'amicale et de gage de confiance cette montée au capital.

Jin Jiang n'est pas non plus inconnu au sein du secteur. L'an dernier, il a acquis le groupe Louvre Hotel (Campanile, Kyriad) au fonds Starwood.

L'intérêt de l'hôtelier chinois peut s'expliquer. AccorHotels est bien implanté en Chine où il compte plus de 140 hôtels dans 48 villes chinoises. Fin janvier, il a finalisé un accord stratégique avec un autre hôtelier chinois Huazhu Hotels (China Lodging Group), aux termes duquel AccorHotels a pris 10,8% du capital du chinois et obtenu un siège à son conseil d'administration.

Ce partenariat en Chine permettra l'ouverture prochaine de 350 à 400 nouveaux hôtels sous la marque AccorHotels au cours des cinq années à venir. Également, les membres des deux programmes de fidélité (47 millions au total) pourront accéder à un réseau de plus de 5600 hôtels dans le monde.

Mais la Chine n'est pas le seul pays émergent à s'intéresser au champion français de l'hôtellerie.

Fin décembre 2015, le groupe a signé un accord en vue d'acquérir la chaine hôtelière de luxe FRHI pour un montant de 2,4 milliards d'euros. Cette opération jugée stratégique par les analystes, s'accompagnera de l'entrée au capital de fonds souverains moyen-orientaux. Qatar Investment Authority (QIA) détiendra 10,5% du capital d'AccorHotels et Kingdom Holding Co (holding du prince saoudien Al Waleed) en détiendra 5,8%.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant