ACCORHOTELS bondit dans le sillage d'HILTON

le
0

(AOF) - Accor bondit de 3,71% à 40,685 euros dans le sillage du gain de 5,20% enregistré hier par Hilton Worldwide Holdings. Selon le Wall Street Journal, le géant américain de l'hôtellerie envisage de se séparer de ses hôtels pour les intégrer dans une société d'investissement immobilier (REIT). Cette opération est de plus en plus pratiquée par les groupes hôteliers en raison d'un statut fiscal très avantageux.

Pour être qualifiée de REIT, une entreprise doit avoir la plupart de ses actifs et de ses revenus liés à l'investissement en immobilier et distribuer chaque année, sous forme de dividendes, au moins 90% de son résultat net. En contrepartie, elle a le droit de déduire fiscalement les dividendes versés de son résultat, avant de supporter l'impôt sur les sociétés.

Cette rumeur concernant Hilton relance la spéculation sur AccorHotels. En septembre dernier, Les Echos révélait que le groupe français planchait activement sur la création d'une société foncière qui aurait vocation à devenir un opérateur franchisé.

Selon le quotidien, AccorHotels envisage de loger dans une nouvelle entité un portefeuille de quelque 80 établissements situés en Europe - et exploités sous diverses marques -, dont une soixantaine en France (il s'agirait pour moitié d'hôtels Ibis). Ce projet, à mettre en oeuvre en 2016, s'accompagnerait d'une ouverture du capital à un ou des investisseurs tiers, sachant qu' AccorHotels souhaite " déconsolider " ce bloc d'actifs.

Ce montage, qui fait l'objet de " réflexions très avancées ", selon une source proche du dossier n'est pas sans rappeler le projet de foncière que Sébastien Bazin, le PDG du groupe, avait poussé fin 2011-début 2012 en tant qu'administrateur représentant de Colony Capital, rappelaient Les Echos.

A l'époque, Denis Hennequin, alors PDG, s'y était opposé avec le soutien de son directeur général délégué, Yann Caillère. Ce scénario avait également suscité une vive inquiétude en interne, puisque vécu comme une nouvelle scission, après la mise en Bourse du pôle services.

Comme le soulignait le journal, cette mini-foncière pourrait donc être perçue comme une première étape, vers une scission que l'opérateur hôtelier américain Marriott a effectuée en... 1993.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant