Accord sur un fonds d'aide permanent en Europe

le
0
Les ministres des Finances européens, réunis ce dimanche à Bruxelles, se sont entendus sur l'implication «au cas par cas» des banques privées dans le futur Fonds permanent de secours de la zone euro, après 2013.

Paris et Berlin en parlaient depuis quelques semaines. Dans le cadre de la réunion extraordinaire des ministres des Finances de la zone euro ce dimanche après-midi, un diplomate a confirmé en fin d'après-midi qu'un accord a été trouvé pour mettre en place un fonds européen de stabilité financière (FESF) permanent.

La France et l'Allemagne poussent depuis plusieurs jours pour qu'en parallèle du plan irlandais il y ait une communication plus large qui rassure sur la participation du secteur privé. «Un accord a été trouvé», assure vers 17h30 ce diplomate cité par l'Agence France Presse. L'idée était de réfléchir sur la contribution au futur mécanisme permanent des investisseurs privés, c'est-à-dire des banques et fonds d'investissement qui détiennent des titres de dette des Etats, afin qu'ils assument une partie du coût d'une crise budgétaire.

La participation du secteur privé ne devrait pas être systématique mais «au cas par cas», contrairement à ce que

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant