Accord sur un conseil présidentiel de transition au Yémen

le
0

SANAA, 5 février (Reuters) - La plupart des factions politiques du Yémen se sont mises d'accord pour la création d'un conseil présidentiel de transition chargé de conduire le pays pendant une période d'un an, ont annoncé jeudi les négociateurs deux semaines après la démission du chef de l'Etat. Le mouvement chiite houthi, qui est devenu l'organisation la plus influente du pays, avait donné jusqu'à mercredi aux factions politiques rivales pour trouver une issue à la crise provoquée par le départ du président Abd Rabbou Mansour Hadi le 22 janvier. Dans le cas contraire, le mouvement soutenu par le pouvoir iranien menaçait d'imposer une solution unilatéralement. Des représentants de neuf groupes ou partis, y compris de la faction séparatiste Herak installée dans le sud du Yémen, ont approuvé la création d'un conseil présidentiel de cinq membres dirigé par Ali Nasser Mohammed, ancien chef de l'Etat du Yémen du Sud avant l'unification avec le Yémen du Nord en 1990. Des discussions se poursuivent avec le parti islamiste sunnite Islah et avec le parti socialiste yéménite qui devaient donner une réponse dans la journée à cette proposition de transition, indique une source proche d'Ali Mohammed. (Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant