Accord sur le nucléaire : la victoire de l'Iran, la colère d'Israël

le , mis à jour à 00:45
2
Accord sur le nucléaire : la victoire de l'Iran, la colère d'Israël
Accord sur le nucléaire : la victoire de l'Iran, la colère d'Israël

Sans surprise, l'accord trouvé entre les grandes puissances occidentales et Téhéran sur le nucléaire iranien est accueilli avec soulagement par une grande partie de la communauté internationale. Seul Israël, grand rival de l'Iran, a dénoncé cet accord, qualifié d'«erreur historique». Pour tenter de désamorcer la colère d'Israël, Barack Obama a annoncé au  Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu que le ministre américain de la Défense va se rendre la semaine prochaine dans l'Etat hébreu.

Les Etats-Unis proposeront bientôt à leurs partenaires du Conseil de sécurité de l'ONU une résolution entérinant l'accord nucléaire conclu mardi par l'Iran et les grandes puissances. Cette résolution prévoira d'autres mesures importantes, dont le remplacement des actuelles sanctions du Conseil de sécurité par les nouvelles restrictions contraignantes décidées à Vienne.

 

 Une «percée historique» pour l'OTAN. «Je salue chaleureusement l'accord global auquel sont parvenus aujourd'hui l'Iran et la communauté internationale (...) Cet accord représente une percée historique qui, lorsqu'il sera entièrement mis en oeuvre, renforcera la sécurité internationale», a déclaré dans un communiqué Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l'OTAN.

L'accord pourrait contribuer à la paix et à la stabilité dans la région pour l'ONU. Selon un communiqué de l'ONU, Ban Ki Moon félicite les négociateurs pour leur détermination et «admire le courage des dirigeants qui ont approuvé l'accord».«J'espère, et en fait je crois, que cet accord conduira à une plus grande compréhension et coopération mutuelle sur les nombreux et graves défis posés à la sécurité au Proche-Orient», ajoute le secrétaire général. «Il pourrait ainsi contribuer de manière essentielle à la paix et la stabilité dans la région et au-delà». Les Nations unies «sont prêtes à coopérer pleinement avec les parties concernées ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • odnaz le mardi 14 juil 2015 à 16:33

    Bravo à Obama pour s'être libéré de la tutelle israëlienne. L'Iran est un grand pays et on ne voit pas pourquoi il n'aurait pas une industrie nucléaire comme .... le Pakistan et Israël, deux pays qui ne me semblent pas moins dangereux.

  • pbenard6 le mardi 14 juil 2015 à 16:10

    les hébreux ont perdu et font tout faire pour saboter l'accord